samedi, 25 novembre 2017
 

Madagascar : De nouveau la grève du SECES

Université d’Antananarivo

L’assemblée générale du syndicat des enseignants chercheurs de l’enseignement supérieur (SECES) section Antananarivo a décidé ce jeudi 15 décembre 2011, de suspendre toutes les activités pédagogiques à partir de ce lundi 19 décembre jusqu’à satisfaction de leurs revendications. Fidèle Raharimalala, présidente de la section Antananarivo explique que cette décision a été prise afin d’alerter les responsables à se pencher en urgence sur la question. Raison invoquée, le non paiement comme convenu des heures complémentaires de l’année 2010 – 2011.

D’habitude, selon le SECES Antananarivo, ces indemnités et heures complémentaires sont perçues quelques jours avant Noël ; or d’après leurs dires, après qu’ils aient demandé aux responsables où en était-on de ces paiements de leurs dus, on leur aurait répondu qu’ils ne figureraient nulle part faute de budget, faute d’argent affecté à cet effet.

Après seulement quelques mois de silence, le SECES est donc revenu à la charge pour reprendre les revendications du mois de décembre 2009 sur le payement des indemnités et heures complémentaires. Les enseignants chercheurs sont contraints de constater n’avoir obtenu aucune satisfaction à leurs revendications, et ce malgré l’entente à l’époque entre les responsables étatiques et les membres du SECES.

Les sommes correspondant à ces revendications avaient déjà été inscrites dans le budget et été publiées. C’est pourquoi, toujours selon Fidèle Raharimalala, le SECES n’avait pas réagi entretemps, croyant que c’était déjà acquis. Ce n’est qu’en constatant le non payement de leurs heures complémentaires et heures supplémentaires quelques jours avant les fêtes comme de coutume que les enseignants chercheurs se sont alarmés. Ainsi ces derniers ont déclaré suspendre à partir du lundi 19 décembre prochain leurs activités pédagogiques à savoir les cours, les examens, les soutenances, les encadrements pédagogiques et la publication des résultats...

Le SECES section Antananarivo déclare qu’il a communiqué cette décision de suspendre toutes les activités pédagogiques à toutes les universités du pays. Une grève générale des enseignants des universités de Madagascar est en train de se dessiner.

Source : http://www.madagascar-tribune.com

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes