lundi, 25 septembre 2017
 

Madagascar : Le SECES fait le blocus

Université d’Antananarivo

Après quelques jours de trêve de fin d’année, les membres du Syndicat des enseignants-chercheurs ou Seces ont de nouveau verrouillé le grand portail de l’Université d’Antananarivo pour y empêcher toute activité depuis ce lundi 3 janvier. Car selon eux, aucune solution n’a été trouvée depuis la cessation des négociations à la fin de l’année dernière.

En cause, l’exigence d’application des décrets numéros 2009-1214, 2009-1215 et 2009-1216, qui avaient déjà été signés en octobre 2009 par les trois ministres concernés, à savoir le ministre de tutelle, le ministre des Finances et le ministre de la Fonction publique. Le problème est financier, car l’application de ces trois décrets n’apparaît pas dans la loi de finances 2011.

Le président du Seces, Rasoamiaramanana Armand, a souligné que les enseignants souhaitent mener leurs revendications en continuant le dialogue avec le gouvernement et attendent jusqu’à présent la reprise des négociations, sans exiger tout et tout de suite. Ils déplorent la réponse du ministre de tutelle qui minimise leurs doléances. Si le ministre responsable persiste à refuser la reprise du dialogue, les enseignants demanderont le remaniement du gouvernement pour que ce ministre soit limogé. D’ailleurs, une rencontre avec les membres du CST ou du CT est en vue, a précisé le président du Seces. Si le ministre décidait d’utiliser les sanctions pour arrêter le mouvement des enseignants, il lui faudrait appliquer les procédures prévues dans les textes.

Le congrès national du SECES qui se tiendra dans la capitale du 26 au 28 janvier aura pour thème la défense de l’enseignement supérieur public malgache. Il verra aussi la mise en place d’un comité national et l’élection des membres du bureau.

Pour l’instant donc, les étudiants doivent prendre leur mal en patience, en attendant la rentrée officielle.

Recueilli par Yann

Source : http://www.madagascar-tribune.com

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS

Les malversations intellectuelles du professeur Reyntjens[tiré de Survie France le 25 septembre 2017]

"Areva au Niger : un environnement sacrifié"[tiré de Survie France le 19 septembre 2017]

Liberté coloniale[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Mo Ibrahim tacle la France[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Ouattara dans de bonnes mains[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Milices européennes[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Sessions de rattrapage[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Soutien français à la déforestation[tiré de Survie France le 16 septembre 2017]

0 | 8 | 16 | 24 | 32 | 40 | 48 | 56 | 64 | ...

Thèmes