jeudi, 17 août 2017
 

Madagascar : Service des Domaines - Grève générale sans service minimum à partir du 09 mars

Décidément, tout se ligue contre le super ministre d’État chargé des Projets présidentiels, de l’Aménagement du territoire et de l’Équipement et non moins président national du parti présidentiel, HVM. Après le grand déballage du directeur général du trésor sur sa tentative de faire débloquer 40 milliards d’ariary, et la volte face du gouvernement sur sa tentative de mainmise sur les sociétés commerciales de l’État, voilà que les principaux syndicats des employés du service des Domaines annoncent qu’ils entameront une grève illimitée et sans service minimum à partir du lundi 09 mars 2015. Tous les services domaniaux de Madagascar seront fermés au public à partir de cette date jusqu’à ce que leurs revendications soient satisfaites, déclare un porte-parole des syndicats.

Leurs réclamations portent sur trois points. En premier lieu, ils exigent la levée du moratoire d’interdiction d’acquisition de terrains domaniaux aux nationaux. Cette mesure aurait dû être levée depuis le mois de décembre car prévue pour une durée de 6 mois mais elle a été prolongée pour une durée encore indéterminée. Les employés du service des Domaines rappellent que l’acquisition de terrain domanial constitue un droit fondamental pour les citoyens notamment en ces temps de crise. Le régime actuel n’a aucun droit de les priver de ce droit ; c’est un abus d’autorité et une discrimination selon certains, d’autant que les investisseurs étrangers peuvent en acquérir.

En second lieu, les employés du domaine exigent aussi d’être associés à la conception de la politique foncière en cours actuellement. Et enfin le personnel des Domaines veut avoir un statut particulier dans la mesure où ils sont majoritaires dans le département de l’Aménagement du territoire.

Cette grève va avoir des conséquences graves sur les utilisateurs qui se comptent par centaines quotidiennement pour constituer ou retirer des dossiers et papiers administratifs au service des Domaines. Aussi, attend-on avec impatience la réaction du ministre de tutelle face aux revendications et l’opposition de ses employés. Est-ce qu’il va arriver à se maîtriser et dialoguer posément ou ruer dans les brancards et montrer les muscles comme à son habitude ? En principe, il a dû apprendre depuis le temps qu’il est au pouvoir.

Léa Ratsiazo

Source : http://www.madagascar-tribune.com

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes