jeudi, 18 janvier 2018
 

Le correspondant camerounais de RFI Ahmed Abba doit recouvrer la liberté

Le comité de soutien de Ahmed Abba, coordonné par Reporter sans frontières (RSF), et réunissant plus de 35 organisations, amis et confrères, appelle à la libération du correspondant de Radio France Internationale (RFI) en langue haoussa au Cameroun, (...)

En savoir plus »
 

Cameroun- Lettre de Patrice Nganang depuis les cellules de la police judiciaire

L’aube d’une nouvelle République L’écriture est fondée sur la Liberté, le courage et l’honnêteté. Elle est l’usage de l’alphabet pour faire sens. Et pourtant jamais cette définition de mon activité ne s’est imposée à moi que durant ces moments de mon (...)

En savoir plus »
 

Cameroun : aux sources de la ’crise anglophone’

La question anglophone est le fruit de la négation des aspirations de la population qui plonge ses racines dans l’histoire colonial du pays et va être exacerbée par la politique du pouvoir en place. Défaite lors de la première guerre mondiale, (...)

En savoir plus »
 

Cameroun : Expulsions massives de réfugiés nigérians

L’armée a refoulé 100 000 demandeurs d’asile – Torture et mauvais traitements dans des régions frontalières reculées L’armée du Cameroun a procédé à l’expulsion massive de 100 000 demandeurs d’asile nigérians afin de freiner l’expansion de Boko Haram, a (...)

En savoir plus »
 

Cameroun : Take Action : Free Nasako Besingi !

Nasako Besingi was arrested in Mundemba, Ndian Division on September 25, 2017 and taken to an unknown location. No information was given to his family and lawyer about the charges against him. Mr. Besingi, Executive Director of Struggle to (...)

En savoir plus »
 

Création d’un comité de soutien pour Ahmed Abba, journaliste de RFI au Cameroun

Reporters sans frontières crée ce mercredi 16 août un comité de soutien pour Ahmed Abba. Arrêté en juillet 2015, le correspondant de RFI en langue haoussa au Cameroun attend son procès en appel. En première instance, il avait été condamné à 10 ans de (...)

En savoir plus »
 

CAMEROUN : LE MANIDEM DÉNONCE LE RECOURS DU RÉGIME DE YAOUNDÉ AU FMI ET APPELLE À LA MOBILISATION GÉNÉRALE

« Quand on cherche son chemin dans le foret et qu’on se retrouve au même endroit, c’est qu’on est perdu » Le régime de Yaoundé est perdu. Telle est la trame de la conférence de presse donnée par le Mouvement Africain pour le Nouvelle Indépendance et (...)

En savoir plus »
 

Cameroun : Menaces de mort à l’encontre de Mme Maximilienne Ngo Mbe, directrice exécutive du REDHAC

L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, partenariat de la FIDH et de l’Organisation Mondiale Contre la Torture (OMCT), vous prie d’intervenir de toute urgence sur la situation suivante au Cameroun. Description de la (...)

En savoir plus »
 

CAMEROUN : Le défenseur Célestin Yandal victime de quatre années d’acharnement judiciaire

Paris-Genève-Douala, 24 mai 2017 – Célestin Yandal, poursuivi depuis 2013 après avoir dénoncé les exactions commises par le chef traditionnel de Rey Bouba, sera de nouveau entendu par la justice le 25 mai 2017. L’Observatoire pour la protection des (...)

En savoir plus »
 

CAMEROUN : SUR LA CATASTROPHE FERROVIAIRE D’OCTOBRE 2016.

CAMEROUN : DÉCLARATION DU FRONT PROGRESSISTE ET PANAFRICANISTE SUITE À LA PUBLICATION DU RÉSUMÉ DU RAPPORT D’ENQUÊTE SUR LA CATASTROPHE FERROVIAIRE D’OCTOBRE 2016. Le Chef de l’Etat vient de rendre publiques les principales conclusions de l’enquête (...)

En savoir plus »
 

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes