lundi, 11 décembre 2017
 

Cameroun : Fogue Foguito : "Emmener les candidats à parler de la santé"

Leader d’une coalition pour la santé, il a lancé un forum virtuel où des candidats à la présidentielle d’octobre peuvent apporter des réponses dans ce domaine

Comment vous-est venue l’idée de créer une telle plateforme ?

Nous avons constaté que le manque de volonté politique est l’une des causes majeures des difficultés liées à l’accès aux soins. Aussi dans le but de savoir quel programme le futur président a en rapport avec la santé des populations, nous avons mis en place cette campagne. Nous avons pensé au site, pour permettre à un grand nombre de camerounais, notamment ceux de la diaspora de pouvoir interagir avec les candidats dans un domaine prioritaire comme celui de la santé.

Combien de candidats y participent pour le moment ?

Nous souhaitons que tous les candidats y participent, cependant jusqu’ici nous n’avons réussi à avoir que 5 réactions directs (des réponses à nos questions) et la grande majorité des candidats nous renvoient à leur programme, or nos questions vise à démystifier ces programme, à les rendre plus explicites et à la portée des camerounais.

Comment vous organisez vous ?

La campagne que nous menons a plusieurs volets, il y a le volet communautaire qui consiste à distribuer les questions aux membres des associations et aux populations afin qu’ils interpellent les candidats sur le volet sanitaire de leurs programmes respectifs, soit lors de leur passage dans leur quartier ou pendant les débats. Il y a le partenariat avec les médias, qui doit permettre à la presse d’interpeller les candidats sur ces questions. Enfin nous avons la page web, où les différents acteurs peuvent interagir directement.

Vous comptez en faire un espace de veille permanente après la campagne ?

Oui nous allons continuez, car nous avons commencé bien avant la campagne. Le fait de connaitre les plans des candidats en matière de santé va nous permettre de pouvoir les interpeller le moment venu, afin qu’ils agissent dans le sens de contribuer à l’amélioration des conditions ou de l’accès aux soins.

Pouvez-vous nous expliquer qu’est-ce que Positive-Generation ?

Crée en 1998 et légalisée en 2003, Positive-Generation (PG) est une association de personnes infectées et affectées par le VIH/SIDA et la Tuberculose. Elle est composée d’une équipe multidisciplinaire constituée pour la plupart de communautaires. Elle milite pour la lutte contre le sida, la tuberculose, la santé sexuelle et reproductive, et la promotion des Droits Humains. La vision de Positive-Generation est celle d’une société, où n’existe ni la stigmatisation, ni la discrimination envers les personnes vivant avec le Vih et les autres minorités. Une société où l’accès aux traitements est égal pour tous. Les stratégies d’intervention de l’association sont le plaidoyer, la prévention et la mobilisation sociale. L’association est notamment à l’origine de la création d’un observatoire de l’accès aux soins au Cameroun, le Treatment Access Watch (TAW). L’essence de Positive-Generation se résume en deux idées : Santé et Droits Humains.

Par Idriss Linge

Source : http://www.journalducameroun.com

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes