lundi, 26 août 2019
 

Les Congolais travaillant dans les commerces des expatriés en grève au centre-ville de Kinshasa

Le personnel congolais travaillant dans les commerces tenus par des ressortissants indiens, libanais, pakistanais et chinois ont entamé un mouvement de grève ce lundi 11 mars. Ils dénoncent leurs conditions de travail et exigent l’application du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG).

Les travailleurs sont descendus dans la rue pour faire entendre leurs voix.

Sur l’avenue du commerce, aucune boutique n’a ouvert ce matin. Les travailleurs dénoncent les mauvais traitements que leur inflige leurs patrons évoquant la modicité des salaires et l’absence de droit aux congés.

Ils demandent au chef de l’Etat de « s’impliquer personnellement pour que leurs conditions de travail changent ».

Les manifestants encadrés par la police nationale congolaise affirmaient ne pas être prêts à reprendre le service tant que leurs conditions de travail ne sont pas revues.

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes