lundi, 25 septembre 2017
 

Marche pacifique en RDC : l’ONG Justicia exige la libération des personnes arrêtées

L’ONG de défense des droits de l’homme Juticia exige la libération « immédiate et sans conditions » de toutes les personnes arrêtées lundi au cours de la marche organisée à Lubumbashi (Haut-Katanga) par le mouvement citoyen Lucha et le collectif de la société civile. Parmi les personnes arrêtées et transférées à la prison de la Kasapa, figurent des membres de Justicia ASBL.

« Nous exigeons la libération des membres des ONG des droits de l’homme, qui ont été arrêtés au cours de la marche de ce lundi », a déclaré à Radio Okapi Patrick Ilunga, chargé des relations publiques au sein de Justifia ASBL. D’après lui, les organisateurs avaient informé les autorités urbaines sur cette manifestation, conformément aux lois en vigueur en RDC.

Selon lui, les personnes arrêtées et écrouées à la prison de la Kasapa figurent des membres de l’ONG Justicia. « Il s’agit notamment de Me Timothée Mbuya, Jean-Pierre Tshibitshiabu, Omar Omba, Jean Mulenda, Patrick Mbuya Kwesha. »

Ces activistes ont été appréhendés lundi par les agents de la Police nationale congolaise (PNC), a poursuivi Patrick Ilunga, au moment où ils se rassemblaient déjà pour amorcer leur marche.

Justicia rappelle que l’objectif de cette manifestation était d’interpeller la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour qu’elle publie le calendrier électoral complet en vue de la tenue des élections au cours de l’année 2017.

Cette manifestation, prévue dans quelques grandes villes de la RDC par les organisations de la société civile et les mouvements citoyens, avait été dispersée ou interdites par la police.

Source : http://www.radiookapi.net/

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS

Les malversations intellectuelles du professeur Reyntjens[tiré de Survie France le 25 septembre 2017]

"Areva au Niger : un environnement sacrifié"[tiré de Survie France le 19 septembre 2017]

Liberté coloniale[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Mo Ibrahim tacle la France[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Ouattara dans de bonnes mains[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Milices européennes[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Sessions de rattrapage[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Soutien français à la déforestation[tiré de Survie France le 16 septembre 2017]

0 | 8 | 16 | 24 | 32 | 40 | 48 | 56 | 64 | ...

Thèmes