vendredi, 15 décembre 2017
 

RDC - Bas-Uélé : grève des infirmiers pour dénoncer l’écart de paie dans les listings

Les infirmiers et agents administratifs des formations médicales étatiques de la cité de Buta, chef-lieu de la nouvelle province du Bas-Uélé, sont en grève depuis jeudi 16 juillet. Ils protestent contre l’écart observé de janvier à juillet entre les listings et le montant de la prime de risque réellement perçu par mois. Selon Aendo Issa, secrétaire exécutif du syndicat des cadres et agents des secteurs de santé (Syncass)/Bas-Uélé, ils ont constaté le « détournement de plus de dix millions de Francs congolais (10 869$US).

Les membres de Syncass s’insurgent aussi contre la non-mécanisation de certains agents qui ne touchent pas leurs salaires. Ils disent se réserver le droit de radicaliser la grève jusque-là assortie d’un service minimum.​

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes