lundi, 25 septembre 2017
 

RDC - Beni : la société civile décrète le boycott des taxes

Les coordinations des sociétés civiles de Beni ont momentanément suspendu la série des journées ville-morte décrétée depuis cinq jours. Dans une déclaration conjointe faite vendredi 15 mai devant la presse, ces structures citoyennes parlent d’une décision prise pour des raisons humanitaires. Elles annoncent en revanche la suspension de paiement des taxes par la population locale, jusqu’à la fin de l’insécurité dans la zone.

« La population va suspendre le paiement des taxes par ce que nous sommes dans une situation des démunis. La population doit demeurer vigilante tout en dénonçant tout mouvement suspect », a indiqué Gilbert Kambale, président de la société civile de la ville de Beni, faisant la lecture de cette déclaration commune.

Gilbert Kambale a par ailleurs annoncé la levée de l’opération ville-morte :

« Après concertation et analyse de la situation ce vendredi 15 mai, il a été décidé de suspendre momentanément la série de ville-morte en vue de permettre à la population de se ravitailler en vivres pour venir au secours des déplacés qui ont fui les grandes agglomérations. »

En attendant une suite favorable au cahier de charge soumis au vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur lors de son récent séjour à Beni, selon la même source, « les coordinations de la société civile demandent à la population d’observer une action, dite : ‘Filimbi’ [sifflet] pendant 5 minutes chaque jour à partir de 12 heures heure de Beni et les croyants vont prier pendant ce temps. »

Le mot d’ordre de journées ville-morte avait été lancé dans la ville de Beni par la société civile pour protester contre l’insécurité, à la suite de nouveaux massacres enregistrés dans le territoire du même nom. La paralysie avait alors gagné notamment la cité d’Oïcha, chef-lieu du territoire de Beni, la ville voisine de Butembo, la localité de Bunyatenge (territoire de Lubero).

Source : http://radiookapi.net

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS

"Areva au Niger : un environnement sacrifié"[tiré de Survie France le 19 septembre 2017]

Liberté coloniale[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Mo Ibrahim tacle la France[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Ouattara dans de bonnes mains[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Milices européennes[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Sessions de rattrapage[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Soutien français à la déforestation[tiré de Survie France le 16 septembre 2017]

Non merci[tiré de Survie France le 16 septembre 2017]

0 | 8 | 16 | 24 | 32 | 40 | 48 | 56 | 64 | ...

Thèmes