lundi, 11 décembre 2017
 

RDC : Enfer au pays de l’or noir

En République Démocratique du Congo (RDC), l’exploitation pétrolière menace la survie même des populations et de l’environnement. L’exemple de Muanda, ville côtière du Congo, est particulièrement frappant.

Exploitée depuis plus de 30 ans, ses gisements auraient dû faire la fortune de ses habitants. Or, il n’en est rien. Pire encore, tout s’est dégradé ! Au point qu’ils la nomment la « cité pétrolière la plus pauvre du monde ».

La population de la ville vie dans un dénuement alarmant depuis des années. Absence de voirie et faible accès à l’eau potable et à l’électricité contribuent à un taux de mortalité infantile élevé et à une malnutrition rampante qui touche 90 % de la population de la province.

Alors que le taux de chômage approche les 95 %, la majeure partie des travailleurs agricoles se retrouvent aujourd’hui menacés par la pollution des sols. Dans le même temps, les marins-pêcheurs voient leur nombre de prises s’amoindrir de jour en jour. « La population a le sentiment d’être assiégée. Elle se retrouve peu à peu privée de ses moyens de subsistance, alors que les autorités restent, la plupart du temps, indifférentes à son sort »

Jean-Marie Muanda, responsable de l’organisation ADEV, allié du CCFD-Terre Solidaire en RDC Mais tout cela peut changer : pour venir en aide à la population locale, des organisations congolaises soutenues par le CCFD-Terre Solidaire, travaillent sans relâche et soutiennent la population dans son combat contre une exploitation pétrolière non encadrée sans limites qui ravage petit à petit Muanda et sa région.

En signant notre appel à soutien, en le diffusant autour de vous, vous nous aidez à leur apporter les moyens nécessaires à leur lutte pour la survie !

L’équipe du CCFD-Terre Solidaire

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes