vendredi, 24 novembre 2017
 

RDC - Ituri : tension autour du délogement des creuseurs à Mambasa

La tension est vive depuis mercredi 21 janvier dans les foyers miniers de Muchacha et Penge, en territoire de Mambasa, suite à la décision des gardes du parc de la réserve de faune à Okapi d’en déloger les creuseurs. Près de 20 000 personnes habitent et travaillent dans ces foyers miniers. L’administrateur du territoire de Mambasa sollicite la suspension de cette mesure pour préserver la paix sociale dans cette entité ou les groupes armés sont encore actifs.

Selon la société civile de Bandegaido, les gardes du parc ont installé depuis mercredi leurs positions à la carrière minière de Penge pour évacuer de force tous les occupants illégaux de la réserve, notamment de orpailleurs et des commerçants.

Le président de la société civile, Masudi Celestin, dénonce des bavures dans l’exécution de cette mesure, notamment l’extorsion des biens de la population.

Pour les occupants de ces deux foyers, cette mesure est inopportune dans ce territoire qui regorge de nombreux désœuvrés dont la survie dépend de ces foyers miniers. L’administrateur du territoire de Mambasa, Alfred Bongwalanga, invite les autorités à s’attaquer « d’abord aux inciviques Maï-Maï avant de commencer à déranger les civils ».

« On ne sait pas allumer le feu comme ça ! Ça c’est une façon de chercher des problèmes dans un territoire qui est très problématique sur le plan sécuritaire », a-t-il affirmé.

Le commandant adjoint du secteur opérationnel de l’Ituri affirme qu’une délégation va se rendre à Mambasa pour s’enquérir de la situation avant de prendre une décision.

Source : http://radiookapi.net

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes