dimanche, 22 octobre 2017
 

RDC- Kalemie : les femmes manifestent contre les violences sexuelles

Les femmes évoluant dans les associations de la société civile ont organisé samedi 29 novembre une marche pacifique à Kalemie au Katanga. Elles ont protesté contre les violences sexuelles dont leurs congénères sont victimes dans ce territoire en conflit.

La marche pacifique s’inscrit dans le cadre de la campagne de 16 jours d’activisme contre la violence de genre organisée par le Bureau conjoint de Nations unies aux droits de l’homme. Elle avait comme point de chute le bureau du commissaire de district du Tanganyika. Depuis l’université de Kalemie en passant par le marché Maendeleo jusqu’à la colline d’état, ces femmes scandaient un seul message : non aux violences sexuelles.

Elles ont rappelé, à cette occasion,que les droits de les femmes ont des droits qu’il faut respecter afin d’avoir une province sans violence sexiste où les hommes et les femmes peuvent vivre libérés de la crainte et de la misère.

Ces associations féminines ont réfléchi sur l’impact des violences sexuelles basées sur le genre, y compris la violence domestique et intime surtout dans le Nord-Katanga. Kalemie est en proie aux attaques des miliciens Maϊ-Maϊ et autres conflit inter-communautaires qui rendent les femmes, de plus en plus, vulnérables.

L’autorité du district, Jean-Félix Ilunga Mpafu, a promis de s’impliquer pour un plaidoyer actif basé sur les recommandations des associations féminines.

Jean-Félix Ilunga Mpafu a affirmé sa détermination pour mettre fin à la violence contre les femmes.

Source : http://radiookapi.net/actualite

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes