dimanche, 20 août 2017
 

RDC : l’IRDH désapprouve l’annonce de la non-tenue des élections cette année

L’Institut de recherche en droits humains (IRDH) juge illégal et arbitraire l’annonce de la non-tenue des élections en RDC cette année.

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Corneille Nangaa, a annoncé vendredi 7 juillet à Paris que l’organisation des élections présidentielle et législatives en RDC ne sera « pas possible » avant la fin de l’année. L’accord politique signé le 31 décembre 2016 par le pouvoir et l’opposition prévoit pourtant la tenue de ces élections avant la fin de cette année.

Pour le directeur général de l’ONG IRDH, Hubert Tshiswaka, rien ne justifie ce report.

« Il n’y a aucun rapport, il n’y a aucune documentation qui peut soutenir une telle initiative de reporter les élections. […] Il se base sur quoi pour annoncer le report des élections ? », s’interroge-t-il.

M. Nangaa a fait savoir vendredi que les conditions de sécurité dans plusieurs provinces du pays, notamment le Kasaï, ne permettent pas pour l’instant un déroulement correct du scrutin.

Un argument que réfute le directeur général de l’IRDH. Hubert Tshiswaka fait remarquer que les élèves viennent de passer des examens au Kasaï, un mois après le reste du pays à cause des violences dans cette partie du pays.

« D’une part, le gouvernement est en train de dire qu’il a déjà reconquis tous le territoire national. Il a déjà rétabli l’autorité de l’Etat dans le Kasaï. On a organisé les examens des élèves dans cette partie de la république. Lui [Corneille Nangaa] est en train de dire que l’Etat n’a pas la possibilité d’accéder à cette partie de la République. Donc, il est en train de contredire le rapport du gouvernement », argumente M. Tshiswaka.

Source : http://www.radiookapi.net

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes