mardi, 24 octobre 2017
 

Arrestation à Paris de Maixent ACCROMBESSI, Directeur de Cabinet du Président gabonais Ali BONGO ONDIMBA

Suite à l’arrestation ce lundi 03 août 2015 à Roissy de Maixent ACCROMBESSI par les policiers de l’Office Central de lutte contre la corruption alors qu’il s’apprêtait à prendre l’avion pour Libreville, la Société Civile Libre du Gabon se félicite de cette action survenue dans le cadre de l’enquête préliminaire du parquet de Paris ouverte contre le Directeur de Cabinet du Président Gabonais, Ali BONGO ONDIMBA pour « corruption d’agents publics étrangers », conformément à la Convention de l’OCDE du 21 novembre 1997 relative à la corruption d’agents publics étrangers dans les transactions commerciales internationales.

Compte tenu de son rôle dans le système de pillage à grande échelle des ressources financières du Gabon au détriment de la majorité des citoyens gabonais qui croupissent actuellement dans une misère insoutenable, la Société Civile Libre du Gabon exige aux Autorités et à la Justice françaises d’aller au bout de l’action publique ainsi déclenchée, en respect des engagements internationaux pris par la France, Etat- partie des Conventions de l’OCDE et des Nations Unies de Lutte Contre la Corruption ( Convention de MERIDA) dans la lutte contre la criminalité financière organisée.

En effet, l’arrestation de cet un élément clé du système de prédation des finances publiques gabonaises mis en place par le clan criminel des Bongo, au pouvoir depuis près d’un demi-siècle, participe à l’éradication de la corruption et de la criminalité financière qui gangrènent le Gabon et la planète tout entière dont l’ONUDC s’est fixée comme principal objectif ( corruption zéro).

La Société Civile Libre du Gabon s’en réjouit et encourage fortement la Justice française qui avait été saisie en 2008 suite à l’enquête ouverte sur les « Biens mal acquis » impliquant déjà la galaxie Bongo.

Fait à Libreville, le 03 aout 2015

Contacts presse : Marc ONA ESSANGUI : +241 07 29 41 40 - Georges MPAGA : +241 07 51 99 32 - Auguste EYENE : +241 06 00 99 77 - Pasteur Rostand ESSONO : +241 06 10 26 08

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes