lundi, 21 octobre 2019
 

Déclaration de la Société Civile sur les élections législatives du 17 Décembre 2011 au Gabon

L’appel lancé par les forces démocratiques gabonaises opposition politique et la Société Civile libre autour du Mouvement Citoyen « ça suffit comme ça » à savoir « Pas de Biométrie, pas de Transparence, Pas d’Élection » a été largement et massivement suivi.

Le Peuple Gabonais, dans une maturité sans précédent vient de rejeter et désavouer le système PDG. À travers tout le pays, les bureaux de vote sont restés vides : plus de 95 % des gabonais ne sont pas allés voter. Cet échec confirmé par la presse internationale et les représentants de la Communauté Internationale constitue une cuisante défaite pour le pouvoir en place.

Ce résultat confirme par ailleurs, le manque de légitimité du pouvoir actuel et l’engagement du peuple gabonais à instaurer une Démocratie et Un État de Droit au Gabon.

Il consacre davantage la rupture entre ce régime autocratique et le Peuple Gabonais, déterminé à mettre fin à un système de corruption, de servitude et d’assujettissement responsable de la ruine actuel du pays. À partir d’aujourd’hui, fort de la légitimité acquise à travers le boycotte de cette élection, la Société Civile à travers le Mouvement « ça suffit comme ça » s’engage à renforcer la mobilisation citoyenne jusqu’à la satisfaction de toutes les revendications relatives aux réformes démocratiques. La Société Civile félicite le Peuple Gabonais, salut son courage et son engagement à sortir notre pays de ce régime prédateur. En définitive le peuple Gabonais Souverain et maitre de son destin est le seul vainqueur de cette élection.

Nous prenons à témoins la Communauté Internationale et les différentes représentations diplomatiques installées au Gabon sur les conséquences de cette élection législative refusée par toute la population gabonaise. Aussi, La Société Civile invite la Communauté Internationale à ne pas reconnaitre cette parodie d’élection législative, et à se mettre aux côtés du peuple en soutenant sa lutte pour la Liberté, la Démocratie, la bonne gouvernance et les Droits de l’Homme au Gabon.

Fait à Libreville, le 17 décembre 2011

Contacts Presse :

- Marc ONA ESSANGUI : Brainforest : +241 - 07294140 - E-mail : ona_essangui@yahoo.com
- Georges MPAG : ROLBG : +241 - 07519932 : E-mail : gmpaga@yahoo.fr
- Dieudonnée MINLAMA MINTOGO : OND : +241 - 07948719 : E-mail : minlamadd@yahoo.fr
- Alain MOUPOPA : Afrique Horizon : +241 - 04573674
- Paulette OYANE ONDO : +241 - 06267312 : E-mail : cabinet_oyaneondo@yahoo.fr

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes