mardi, 21 août 2018
 

Ouganda : un journaliste d’investigation enlevé en plein jour à Kampala

Charles Etukuri, journaliste d’investigation ougandais pour New Vision a été enlevé à Kampala par des hommes armés non identifiés, cinq jours après avoir publié un article à charge contre l’agence nationale de contre-espionnage. Reporters sans frontières (RSF) demande aux autorités d’ouvrir une enquête pour identifier les auteurs de cet enlèvement et de retrouver au plus vite Charles Etukuri. Selon différentes sources d’informations, le journaliste d’investigation Charles Etukuri a été enlevé par cinq hommes armés non identifiés, le 13 février, devant le siège de son groupe de presse pro-gouvernemental Vision Group, à Kampala.

Cinq jours auparavant, le journaliste avait publié un article révélant l’implication d’agents des services de contre-espionnage (Internal Security Organization-ISO) dans l’arrestation, le 5 février, d’un ressortissant finlandais, Tuomas Teräsvuori, commerçant en systèmes de sécurité. Ce dernier avait été retrouvé mort, le lendemain, dans un hôtel à Kampala.

“Nous sommes très préoccupés par le sort de Charles Etukuri, déplore RSF. Les journalistes doivent pouvoir mener des enquêtes en toute liberté sans crainte d’être pris pour cibles. Nous demandons aux autorités de lancer au plus vite une enquête afin de faire la lumière sur cette affaire, de retrouver le journaliste et de sanctionner les auteurs de son enlèvement”.

D’après plusieurs journaux, cinq hommes armés en tenue militaire se sont postés devant le siège du groupe de presse et ont forcé le journaliste à monter dans un véhicule. Dans une interview, la rédactrice en chef de Vision Groups, Barbara Kaija a déclaré qu’elle soupçonnait que les ravisseurs, de celui qu’elle considère comme le meilleur journaliste d’investigation criminelle, soient des agents des services de sécurité et fait le lien entre ses articles récemment publiés et son enlèvement.

La police nationale a déclaré n’avoir, à ce jour, aucune information quant à l’enlèvement ou l’arrestation du journaliste.

L’Ouganda occupe la 112ème place sur 180 pays dans le Classement de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières.

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes