mercredi, 17 octobre 2018
 

OUGANDAN : Cacher ce genou que je ne saurai voir

Après avoir mené une politique homophobe à travers tout le pays, les églises et des dirigeants du parti au pouvoir en Ouganda veulent faire adopter une loi interdisant les mini jupes et ce au nom de la lutte contre la pornographie. Et quant on parle de mini-jupe, Il s’agit de toutes les jupes qui sont … au-dessus du genou. Ces pères la pudeur estiment que les mini jupes poussent à la violence sexuelle confirmant ainsi l’idée que les femmes seraient responsables de leur agression. Le patriarcat n’a pas de limite, hier contre les droits des homosexuels aujourd’hui pour restreindre les droits des femmes.

Paul Martial

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes