lundi, 19 août 2019
 

Pour la vérité et la justice sur les responsabilités françaises dans le génocide des Tutsi au Rwanda

Nous, personnes et associations souhaitant que soit faite toute la lumière sur les responsabilités françaises dans le génocide perpétré à l’encontre des Tutsi au Rwanda en 1994, constatons que :

Malgré l’accumulation et le recoupement d’éléments mettant directement en cause de hauts responsable politiques et militaires français dans ce crime imprescriptible, la justice de ce pays n’a jamais enquêté sur les responsabilités politiques et militaires françaises.

Deux procédures judiciaires auront néanmoins été ouvertes à l’encontre de militaires français engagés au Rwanda pendant l’opération Turquoise :

La première a été déposée devant le Tribunal aux Armées de Paris en 2005 pour complicité de génocide et crime contre l’humanité par six personnes qui s’estiment victimes d’actes accomplis au Rwanda en 1994 par des militaires français. Plus de six ans après son dépôt, l’instruction de cette plainte n’est toujours pas close.

La seconde, fondée sur des plaintes recueillies en 2004 et déposée en 2009, dénonce les viols, « crimes contre l’humanité » et « participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un crime contre l’humanité » dont elles affirment avoir été victimes.

Alors que ces plaintes mettent en cause les agissements de certains soldats durant l’opération Turquoise, des officiers français qui sont intervenus au Rwanda entre 1990 et 1994 contestent aujourd’hui devant la justice toute implication de l’armée française dans la préparation et l’exécution du génocide des Tutsi :

Le 8 juillet 2011, le directeur de publication de la revue La Nuit rwandaise, Michel Sitbon, a ainsi été mis en examen, suite à la plainte de neuf officiers supérieurs de l’armée française. Ceux-ci s’estiment diffamés par la publication sur le site Internet de cette revue, www.lanuitrwandaise.net, en août 2008, d’un communiqué du ministère de la justice rwandais dans lequel ils sont désignés, ainsi qu’une vingtaine d’autres responsables politiques et militaires français, comme étant impliqués dans le génocide des Tutsi de 1994. Une plainte similaire a également été déposée contre le site du Nouvel observateur et son directeur de publication de l’époque, Denis Olivennes.

Les militaires plaignants s’en prennent ainsi à deux sites d’information qui n’auront fait que reproduire le communiqué de presse du gouvernement rwandais diffusé à l’occasion de la remise du rapport de la commission d’enquête rwandaise sur les responsabilités françaises dans le génocide.

Dans sa conclusion, ce communiqué - acte d’accusation en bonne et due forme – appelait « les instances habilitées à entreprendre les actions requises afin d’amener les responsables politiques et militaires français incriminés à répondre de leurs actes devant la justice. »

Cette procédure judiciaire pourrait être l’occasion de présenter devant une cour de justice les éléments recueillis à ce jour sur l’implication française au Rwanda et le rôle de chacun des plaignants dans ce crime.

Nous appelons les médias à porter la plus extrême attention à ces procédures qui devront permettre d’en savoir plus sur l’engagement français dans le dernier génocide du XXème siècle.

Nous, signataires du présent texte, invitons toutes les associations et les citoyens conscients de la gravité des faits examinés à se porter solidaires de cette démarche.

- En rejoignant le Comité pour la vérité et la justice sur les responsabilités françaises dans le génocide des Tutsi au Rwanda, et/ou en signant ce texte.

- En transmettant à ce comité tout témoignage ou document inédits permettant d’apporter des éléments supplémentaires sur le rôle joué par l’armée française au Rwanda.

- En contribuant aux frais d’avocats et de voyage et d’accueil des témoins.

Le Comité pour la vérité et la justice sur les responsabilités françaises dans le génocide des Tutsi au Rwanda

C/O Jacques Morel, 21 rue Antoine Freyermuth F-67380 Lingolsheim - France

Contact : 0(0 33) 6 84 56 04 60

contact@francerwandagenocide.org

Chèques à l’ordre de "France Rwanda Génocide"

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes