mardi, 21 novembre 2017
 

Djibouti : 8 avril 2011 : réelection truquée d’un candidat illégal !

Déclaration de l’ARD à propos de l’élection présidentielle du 8 avril

Devant les formidables révolutions populaires en cours dans la sphère Arabo-africaine et la prise de conscience internationale en faveur des aspirations des peuples à la démocratie, nul n’aurait parié un kopeck sur une réelection à la sovietique d’un candidat illégal à djibouti.

Après les courageuses dénonciations de cette parodie d’election présidentielle 2011 par des ONG de défense des droits de l’homme prestigieuses comme Human Rights Watch et la FIDH, notre parti s’étonne du silence complaisant des grandes puissances militairement présentes à Djibouti,et des observateurs recrutés à dessein par le Gbagbo local. Tout en remerciant les vrais electeurs djiboutiens qui ont largement boudé la mascarade electorale sur toute l’etendue du territoire national, l’Alliance Republicaine pour le Developpement (ARD) rappelle au président sortant que le bourrage des urnes et les truquages des chiffres ne suffiront pas à son bonheur de vainqueur illégitime de cette enième farce electorale, celle de trop. .. L’ARD dénonce la peudo réelection d’un imposteur, candidat illégal et fraudeur patenté et appelle le peuple djiboutien à continuer la lutte jusqu’à la restauration d’un véritable etat de droit respectueux de tous ses citoyens.

Alliance Republicaine pour le Developpement.

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes