mercredi, 26 juin 2019
 

Djibouti : interdiction de tenir meeting et répression

La représentation de l’Union pour le Salut National (USN) en France, coalition de l’opposition djiboutienne tient à informer l’opinion publique internationale d’une situation inquiétante qui prévaut à Djibouti depuis ce samedi 03 mai 2014.

En effet, au cours d’un meeting de l’USN tenu ce jour au siège de l’UDJ, la police a chargé en forçant les portes pour s’introduire violemment dans la réunion et réprimer responsables et militants de l’opposition.

Cette intervention illégale des autorités djiboutiennes montre leur nervosité devant la force de mobilisation des populations excédées par l’arbitraire, l’impunité et l’injustice sociale, notamment dans la perspective de la visite prochaine d’Ismaël Omar Guelleh aux États-Unis prévue le 5 mai.

Le bilan provisoire fait état de 30 blessés soignés dans le cabinet médical du Docteur Abatté sur un total d’une centaine de personnes battues à la matraque. La représentation de l’USN rappelle que la Coalition avait informé par écrit le ministère de l’intérieur de la tenue du meeting empêché aujourd’hui ainsi que de 2 autres meetings d’information respectivement fixés au dimanche 4 mai 2014 dans la commune de Balbala et au lundi 5 mai 2014 au siège de l’UDJ sis au quartier 7 ; avenue Nasser.

De surcroît, la capitale djiboutienne est plongée dans l’obscurité depuis deux jours suite à des délestages inexplicables.

La représentation de l’USN dénonce avec la plus grande énergie cette situation qui risque de conduire le pays dans une impasse dangereuse pour la cohésion nationale.

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes