samedi, 16 décembre 2017
 

Mort en détention d’un prisonnier politique à Djibouti

Mohamed Elmi Rayale, est mort en détention à la prison de Gabode dans la nuit du 28 au 29 août 2013.

Ce militant de la coalition de l’opposition USN, enseignant de profession, était en bonne santé avant son arrestation par la gendarmerie le 2 Août 2013. Selon plusieurs sources Mr Mohamoud Elmi Rayalé aurait été torturé lors de sa garde à vue à la gendarmerie et sa mort est probablement lié aux mauvais traitements subis Les organisations de défense des droits humains font régulièrement état des actes de tortures que les autorités djiboutiennes infligent aux opposants.

L’ORDHD

- condamne la mort en détention de Mr Rayalé, victime de tortures et de détention arbitraire, et demande une enquête internationale pour faire toute la lumière sur cette affaire suspecte et sur les conditions de détention des prisonniers politiques en République de Djibouti ;
- réitère sa demande auprès du Conseil des Droits de l’Homme des NU pour l’envoi du rapporteur spécial des NU sur la torture ;
- demande la libération immédiate et sans conditions de tous les prisonniers politiques détenus arbitrairement.

Pour l’Observatoire pour le Respect des Droits Humains à Djibouti : André COLOMBA

Fait à Montreuil, le 29 août 2013

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes