mardi, 24 octobre 2017
 

Une vaste offensive de l’Armée dans le Nord de Djibouti contre le FRUD

Ismael Omar Guelleh lance son énième offensive militaire conte le FRUD et la population du Nord, depuis le 11 août 2015 Le 17 août le chef d’Etat major général des Armées, le Général Zakaria Cheikh Ibrahim s’est rendu à Tadjourah où il a demandé aux officiers responsables de l’offensive, des résultats significatifs, pour sécuriser les zones d’Obock et de Tadjourah.

Toutes les troupes basées dans les districts de Tadjourah et d’Obock sont mobilisées et mises à contribution, renforcées par des troupes des camps Cheik Osman de la capitale et de Dikhil. Elles se sont déployées dans les secteurs des Mablas, de Goda et au Nord d’Obock. Le 13 Août, un camion militaire chargé de logistique, a été intercepté et renversé, une partie des nourritures a été récupérée par les combattants du FRUD, à ‘Ad Buya (20 km de Tadjourah).

Le 15 août, une tentative d’incursion de l’Armée du côté des montagnes de Sismo dans les Mablas, a été repoussée violemment par les combattants du FRUD. Depuis 4 jours les troupes gouvernementales font face à une résistance des combattants du FRUD, à Heysitou à 45 km d’Obock (région natale du 1er ministre).

Le 19 août, depuis 8 h du matin, ont eu lieu des accrochages entre l’armée et le FRUD à Giba Giblé non loin du mont Day et à Dugum dans les Goda (District de Tadjourah). L’armée utilise l’artillerie lourde et les hélicoptères pour les bombardements

Cette offensive fait suite à 2 autres de l’armée djiboutienne en avril et juin 2015, qui se sont soldées par des échecs

Elle a été précédée par des ratissages des régions frontalières avec l’Ethiopie en juillet : où les habitants ont été durement réprimés, empêchés d’accéder aux forages d’eau à Margoita (Moussa Ali), à Garabtissan entrainant la fuite de plus d’un millier de citoyens vers l’Ethiopie

Fait à Bruxelles, le 19 août 2015

Mohamed Kadamy : Président du FRUD

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes