jeudi, 17 août 2017
 

Erythrée : Pour la libération de Dawit Isaak

A l’heure où nous vous écrivons, Dawit Isaak est au fond d’une geôle, quelque part en Érythrée. Rédacteur en chef du journal Setit, Dawit est l’une grande figure de la presse indépendante en Érythrée, un exemple pour beaucoup de ses confrères. Le 18 (...)

En savoir plus »
 

Manifestation des Érythréens en Éthiopie contre la dictature dans leur pays

Des Érythréens réfugiés en Éthiopie ont battu le pavé vendredi devant le siège de l’Union africaine, à Addis-Abeba. Ils protestaient ainsi contre le régime d’Asmara accusé de crime contre l’humanité par un récent rapport des Nations unies. Des enquêteurs (...)

En savoir plus »
 

Erythrée : Government announces journalist Dawit Isaak, jailed nearly 15 years, still alive

Following Eritrea’s announcement this week that Swedish-Eritrean journalist Dawit Isaak is alive after nearly 15 years behind bars without trial or official charge, the International Press Institute (IPI) renewed its call for the release of Isaak (...)

En savoir plus »
 

STOP EU FUNDING of ERITREA’S REPRESSIVE REGIME - THE ROOT CAUSE OF REFUGEE CRISIS

Concerned Eritrean Civic Groups, Opposition Organizations and Individuals This is to express our dismay of and strong opposition to the European Union’s current plan to provide a multi-million development package to the repressive Government of (...)

En savoir plus »
 

Erythrée : Conversation avec la résistance

Ce samedi matin, deux journalistes érythréens en exil et deux journalistes européens — le britannique Martin Plaut et moi — ont eu une conversation téléphonique de plus d’une heure avec des militants du mouvement Arbi Harnet à Asmara. Le rendez-vous (...)

En savoir plus »
 

Erythrée : Les ministres de Diafoirus

9 juin 2015, Paris — Je ne reviendrai pas sur la somme impressionnante compilée par la Mission d’enquête de l’ONU sur les droits de l’homme en Erythrée, je voudrais parler de la réaction des autorités d’Asmara. Car elles sont révélatrices, me (...)

En savoir plus »
 

Erythrée : Swedish-Eritrean writer marks 5,000 days in detention without trial

Tomorrow [2 June 2015] marks 5,000 days since the Swedish-Eritrean writer and journalist Dawit Isaak and nine other Eritrean journalists were arrested on unknown charges in September 2001. Five thousand days without charge or trial, their (...)

En savoir plus »
 

Erythrée : Sont-ils morts ?

Je voudrais aujourd’hui m’attaquer, en vain, à une citadelle. Juché sur la mule pouilleuse de ce blog, armé d’un couvercle de poubelle et d’une lance de supermarché, je voudrais avec votre permission soulever un problème, sans aucun espoir de le voir (...)

En savoir plus »
 

Eritrea - Land of Exodus

In 2012, the entire Eritrean national football team asked for asylum in Uganda after taking part in a regional tournament. According to the UN refugee agency UNHCR, over 300,000 Eritreans fled the nation of 6.5 million inhabitants last year. (...)

En savoir plus »
 

Erythrée : Un peuple assiégé

L’Erythrée n’a pas de pétrole ou de minerais stratégiques, encore les vestiges d’une population de colons. Pourtant il reste un des pays les plus répressifs au monde, dont la brutalité est mise en relief par les réfugiés qui perdent la vie dans les eaux (...)

En savoir plus »
 

0 | 10

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes