mercredi, 22 novembre 2017
 

Boulangerie Wend Konta : Les ouvriers en grève pour une augmentation de salaires

En grève depuis la semaine passée, des agents des Boulangeries Wend Konta ont tenu une assemblée générale ce lundi 18 mai 2015 à Bobo-Dioulasso. Entre autres, ces travailleurs demandent une augmentation de salaire (75%), des primes de risque, des indemnités de transport…

En blouses blanches, des travailleurs de la section Ouest des Boulangeries Wend Konta entendent maintenir la pression sur leur administration. Au cours d’une assemblée générale tenue à Bobo-Dioulasso, les délégués du personnel de cette entreprise ont révélé l’essence de leur plateforme revendicative.

Selon Jean Sanou, le représentant des délégués du personnel, les points majeurs de leur plateforme revendicative sont entre autres une augmentation de salaire de 75%, l’obtention des indemnités (logement et transport), des primes de risque, une couverture santé… Prêts à se battre jusqu’à l’obtention de résultats satisfaisants, les grévistes de Wend Konta ont fait le tour de toutes les annexes de leur entreprise afin de s’assurer de la bonne marche de leur mouvement. En outre, les grévistes ont exigé le départ de Léon Yao, directeur général adjoint de la région de l’Ouest des Boulangeries Wend Konta. Pour les grévistes, ce dernier aurait des attitudes hautaines, méprisantes voire esclavagistes envers ses subalternes. En rappel, Wend Konta se classe parmi les plus grands fabricants de pain dans la ville de Bobo-Dioulasso.

Ousséni Bancé

Source : Lefaso.net

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes