mercredi, 19 juin 2019
 

APPEL DU PARTI COMMUNISTE REVOLUTIONNAIRE DE COTE D’IVOIRE EN FAVEUR DE LA LISTE COTE D’IVOIRE-DEMOCRATIE REVOLUTIONNAIRE

A la classe ouvrière, Aux paysans et paysannes, Aux travailleurs et travailleuses des villes et des campagnes, Aux femmes, A la jeunesse, Aux peuples, Aux patriotes et anti-impérialistes !

Voilà des années que vous menez des combats politiques pour la liberté et la démocratie ainsi que des combats pour l’amélioration de vos conditions de vie et de travail. Dans ces combats, le Parti Communiste Révolutionnaire de Côte d’Ivoire vous a toujours soutenus du mieux qu’il a pu. Ce parti vous a toujours montré que vous détenez seuls les leviers de votre émancipation, son apport consistant essentiellement à vous orienter, à signaler les écueils et les pièges à éviter. Il vous a, en particulier, conseillé de ne pas faire confiance à une personne qui vous dit : « suivez-moi ou votez pour moi afin que je trouve des solutions à tous vos problèmes. » En faisant confiance à vous-mêmes, en prenant votre destin en mains vous faites la révolution, c’est-à-dire que vous devenez les principaux acteurs de votre vie, c’est-à-dire aussi que vous prenez l’option de mettre en place un pouvoir souverain, capable de prendre les meilleures décisions pour votre bien-être.

Le Gouvernement Ouattara/Soro a fait de nombres promesses. Il ne cesse d’indiquer qu’il a des solutions à tous les problèmes sociaux, économiques et de libertés. Pour cela, il a ouvert un certain nombre de chantiers : réparation des infrastructures détériorées ; assainissement de l’environnement ; amélioration du fonctionnement de l’école. Il a promis l’ouverture d’autres chantiers : moralisation de la vie publique ; réalisation de gros investissements pour accroitre la richesse nationale et créer beaucoup d’emplois. Tout cela est bien. Mais nous sommes obligés de répéter qu’il n’y a pas de meilleure façon d’amener les gouvernants à respecter leurs engagements que de les mettre sous la surveillance des peuples ; ceux-ci sont tenus de se donner les moyens d’exercer un réel contrôle sur l’action gouvernementale. Pout réussir cette pression, nous avons, avec vous, expérimenté avec des succès visibles, la mobilisation et la démonstration de force dans les villes et villages, les entreprises, les plantations, les champs, les marchés.

Toutefois, le Parti Communiste Révolutionnaire de Côte d’Ivoire veut ici vous appeler à une autre expérience. Cette expérience, complémentaire de celle évoquée ci-dessus, va vous amener à présenter des candidats de votre choix aux élections législatives de 2011 sur les listes intitulées « Côte d’Ivoire – Démocratie Révolutionnaire » sous la bannière du Parti Communiste Révolutionnaire. Bien que le parlement ivoirien fonctionne pour l’essentiel comme une chambre d’enregistrement des décisions du gouvernement, cette expérience électorale mérite d’être tentée. En effet, même si la démocratie révolutionnaire n’envoie qu’un seul député au parlement, ce seul député sera capable de porter la voix des travailleurs et des masses populaires, inaugurera une nouvelle manière de se mettre au service des peuples. Il montrera que bien qu’un député ne dispose pas d’un budget pour le développement national, régional ou local, il doit rester à l’écoute des populations, il ne doit pas disparaître une fois élu pour ne réapparaître que lors des élections suivantes. Les candidas de la liste Côte d’Ivoire – Démocratie Révolutionnaire, au cours de la campagne électorale et pendant la législature, s’ils sont élus, montreront que la qualité de bon député ne se mesure pas à sa capacité de corrompre les électeurs, ou à acheter les consciences, ou à faire des promesses dont on sait, par expérience et compte tenu des vraies missions et des moyens du député, qu’elles ne seront pas tenues.

Chers électeurs, la lutte parlementaire à laquelle le PCRCI vous appelle sera menée sur la base des principes opposés à la démagogie, c’est-à-dire aux promesses mensongères. Les candidats de la démocratie révolutionnaire ne feront pas n’importe quelle promesse aux peuples. Ils se limiteront à montrer comment ils contribueront à l’amélioration du cadre législatif et comment ils se dévoueront à travers des activités permanentes à l’information des populations sur les lois et à l’orientation de ces populations sur les voies menant à la réalisation de leurs aspirations. Ainsi donc, pour les élections législatives 2011, le Parti Communiste Révolutionnaire de Côte d’Ivoire a-t-il le grand plaisir de vous informer qu’il conduit deux (02) listes. Ces listes sont présentées dans les circonscriptions suivantes : - Bédiala _ Gonaté – Gadouan - Yopougon Soutenez massivement les listes « Côte d’Ivoire _ Démocratie Révolutionnaire » ! En avant pour la victoire des listes : « Côte d’Ivoire _ Démocratie Révolutionnaire », pour le triomphe d’une nouvelle manière de mettre le mandat parlementaire au service des citoyens !

Abidjan le 30 novembre 2011

Le Comité Central

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes