vendredi, 28 avril 2017
 

Gambie : Arrestations et fermetures de médias à l’approche de la date butoir du transfert du pouvoir

Les droits humains sont menacés alors que s’intensifient les appels au départ du président Jammeh Le gouvernement du président Yahya Jammeh, qui a été battu en décembre à l’élection présidentielle en Gambie, a procédé à des arrestations arbitraires de (...)

En savoir plus »
 

Gambie : Le président Jammeh doit passer la main

La FIDH et les organisations membres de la campagne #MonVoteDoitCompter appellent le président gambien Yahya Jammeh, au pouvoir depuis 22 ans, à respecter les résultats de l’élection présidentielle du 1er décembre et transmettre le pouvoir au président (...)

En savoir plus »
 

Contentieux électoral en Gambie : travailler à une issue qui préserve la paix

Le 1er décembre 2016 les électeurs gambiens ont voté dans le calme après une campagne électorale reconnue libre et démocratique selon tous les observateurs. Le président sortant Yahya Jammeh, au pouvoir depuis 22 ans, a reconnu sa défaite face à (...)

En savoir plus »
 

Gambie : Pour les forces de sécurité, les droits humains doivent primer sur la loyauté envers Yahya Jammeh

La crise politique en Gambie est entrée dans une phase dangereuse. Après avoir publiquement reconnu sa défaite lors de l’élection présidentielle du 1er décembre, le président sortant Yahya Jammeh est revenu sur sa décision le 9 décembre, rejetant les (...)

En savoir plus »
 

Alternance démocratique en Gambie : même un dictateur peut reconnaître sa défaite

Après 22 ans de de dictature, le président gambien Yahya Jammeh a accepté de quitter le pouvoir. L’acceptation de la défaite par un chef d’Etat réélu trois fois grâce à la fraude et ayant muselé la presse et les mouvements citoyens tout au long de sa (...)

En savoir plus »
 

Gambia : Three Journalists Arrested as Campaign Begins

Gambian authorities arbitrarily detained three journalists just days before the November 16 start of the two-week presidential election campaign, Human Rights Watch said today. The authorities should appropriately charge or release the (...)

En savoir plus »
 

Two years on, Gambia yet to comply with ECOWAS Court ruling on murder of Deyda Hydara

Today June 10, 2016, marks two years after the ECOWAS Community Court of Justice found that the Gambian government failed to conduct a proper investigation into the murder of journalist Deyda Hydara. Hydara, who was the editor of The Point (...)

En savoir plus »
 

Eight years on, still no justice for Gambian journalist Ebrima Manneh and family

Justice delayed is indeed justice denied. Eight years of noncompliance to the ECOWAS Court’s judgement has almost made the judgement of no effect. Gambia’s President Yahya Jammeh arrives to the opening of the 48th ordinary session of ECOWAS (...)

En savoir plus »
 

Gambie : Il faut enquêter sur un décès en détention et libérer les manifestants

La mort suspecte en détention du leader politique Solo Sandeng et l’arrestation du dirigeant de son parti, Ousainu Darboe, ainsi que d’autres membres du parti ces derniers jours soulignent la nature répressive du gouvernement gambien, ont déclaré (...)

En savoir plus »
 

Gambia : Union leader dies in prison - demand justice for Sheriff Diba

Last month, the president of Gambia responded to trade union protests against customs tax increases and fuel prices by banning union activities. Three union leaders were arrested. One of them, Sheriff Diba of the Gambian National Transport (...)

En savoir plus »
 

0 | 10 | 20 | 30

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes