mercredi, 17 octobre 2018
 

GUINEE KONAKRY : On presse l’Orange

Les salariés d’Orange Guinée ont mené une grève pour exiger une augmentation de salaire, l’instauration de primes de croissance et de scolarité, l’octroi de prêt pour achat de véhicule et la mise en place d’une assurance maladie. La réponse de la direction fut d’envoyer les militaires pour réprimer les rassemblements de salariés et de mener une campagne de dénigrement des grévistes.

Une fois de plus les multinationales françaises montrent leur vrai visage en violant les droits syndicaux et en s’appuyant sur les forces répressives des différents gouvernements africains.

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes