mardi, 17 octobre 2017
 

La Guinée s’achemine vers une grève générale à partir du 6 mars

Au cours d’une conférence de presse animée ce samedi 21 février 2015 à Conakry, des centrales syndicales ont renouvelé leur menace de déclencher une grève à partir du 6 mars si jusque-là, les autorités ne baissent pas le prix du carburant à la pompe à 6000 GNF.

Estimant que l’Etat profite de la baisse du prix du carburant sur le marché international pour s’enrichir au détriment de la population, ces centrales syndicales appellent le gouvernement à baisser davantage le prix du carburant à la pompe. “Nous nous sommes rendus compte qu’il y’a une baisse sur le marché mondial et partout en Afrique de l’Ouest”, déclare un responsable syndical.

Suite à cette baisse du prix du carburant sur le marché international, les autorités guinéennes ont récemment décidé de la diminution du prix local. Le prix du litre est passé de 10.000 à 9.000 GNF.

La COSATREG et les autres centrales syndicales qui l’accompagnent pensent que cette baisse est trop petite par rapport à celle qui s’est opérée au niveau international. Elles exigent donc que le litre soit plutôt vendu à 6000 GNF.

Source : Afrique Zoom

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes