jeudi, 15 novembre 2018
 

Guinée : Le CNC suspend un journal pour avoir critiqué le médiateur du pays

le Conseil National de la Communication organe de régulation des médias en Guinée, a suspendu l’hebdomadaire privé "Le Défi" pour une durée de deux mois à cause d’un commentaire que le CNC estime constituait une diffamation contre le Général Facinet Touré, le médiateur du pays.

"Le Défi", que le CNC accuse de manquement à l’éthique et à la déontologie qui régissent la profession de journalisme, n’apparaîtra pas dans les kiosques avant le 10 août 2011.

Le correspondant de la Media Foundation for West Africa (MFWA) a rapporté que ce qui a provoqué cette suspension était un commentaire intitulé, "Unité nationale : La Folie de Facinet Touré", publié à la page 3 du journal.

L’auteur du commentaire, Bah Thierno Mamadou, qui est également le directeur de publication de ce journal, avait dénoncé le Général Facinet Touré et demandé son renvoi du poste de médiateur pour ses propos sectaires contre l’ethnie peulh.

D’après le correspondant, Touré, un général de l’armée guinéenne à la retraite, avait affirmé dans une déclaration à la presse en mai dernier que cette ethnie avait le monopole de l’économie guinéenne au détriment des autres groupes ethniques et que les Peulhs devaient laisser les autres partager le pouvoir politique en Guinée, "sinon (ce serait) le chaos."

Pour tout renseignement complémentaire :

Fondation pour les Médias en Afrique de l’Ouest

PO Box LG 730 30 Duade Street, Kokomlemle Legon, Accra Ghana alerts (@) mediafound.org tél : +233 302 242470 téléc : +233 302 221084 http://www.mediafound.org

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes