mercredi, 26 septembre 2018
 

Justice For Liberia

Today twenty international, African and Liberia-based human rights organizations sent an open letter to incoming Liberian President George Weah. The groups call upon President Weah, “to fulfill Liberia’s obligations to investigate and prosecute (...)

En savoir plus »
 

Libéria : Mae Azango a pris sur elle le sujet tabou de la Mutilation Génitale Féminine (MGF)

Une des rares femmes journalistes au Libéria, Mae Azango a pris sur elle le sujet tabou de la Mutilation Génitale Féminine (MGF). Sa ténacité et l’intrépidité a conduit un gouvernement libérien auparavant réticents à évoluer vers l’interdiction de cette (...)

En savoir plus »
 

Élection de George Weah au Liberia : la volonté de changement

Le Liberia, pays d’Afrique de l’Ouest, a une histoire singulière qui continue à marquer sa vie politique. Un contexte qui permet de comprendre la récente victoire, lors de l’élection présidentielle, de l’ex-footballeur George Weah, les attentes qu’il (...)

En savoir plus »
 

Why Liberia Needs to Protect Land Rights

Liberia is on the cusp of passing a historic law that would strengthen the rights of rural communities to land on which they have lived and worked for generations – much of which has recently been acquired by large-scale commercial acquisitions. (...)

En savoir plus »
 

Privatisation vultures pose serious threat to Liberia’s public education system

Teachers and civil society are teaming up in an effort to stop Bridge International, the transnational private education provider, which has set its sights on profiting off Liberia’s fragile public education system. In a letter to Liberian (...)

En savoir plus »
 

Land grabs in Liberia : The people rise up

The Liberian government’s refusal to recognize and respect rural people’s customary land rights is marginalizing and destabilizing local communities. The state has handed out millions of hectares to investors in recent years. Now emotions are (...)

En savoir plus »
 

Liberia : POVERTY AMID PLENTY : REPORT QUESTIONS IRON ORE EARNINGS

Following the end of fighting in Liberia in 2003, several investors arrived in the country, promising to invest millions of dollars in a war ravaged country much to the delight of Liberians struggling to get jobs to make a living but the (...)

En savoir plus »
 

Libéria : Irrational Ebola Theories

The Liberian Council of Churches has blamed Ebola on homosexuality. It’s tragic enough that 10,000 people have contracted Ebola in the region, and that half of them have died. Now, according to a report in Reuters, gay people are literally afraid (...)

En savoir plus »
 

Les personnels de santé en grève au Liberia

Après des mois de lutte contre Ebola, les personnels de santé du Liberia, le pays le plus frappé par l’épidémie, ont menacé de durcir leur grève lundi pour obtenir le versement de primes de risque, alors qu’un deuxième cas de contamination hors Afrique (...)

En savoir plus »
 

Charles Taylor condamné à 50 ans de prison, pour la guerre en Sierra Leone. A quand la justice pour la guerre du Libéria ?

Au terme d’un procès marathon débuté en 2007, Charles Taylor, ex chef de guerre, puis chef d’Etat du Libéria de 1997 à 2003, vient finalement d’être condamné à 50 ans de prison par le Tribunal Spécial sur la Sierra Leone (TSSL), créé à cet effet par la (...)

En savoir plus »
 

0 | 10 | 20

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes