samedi, 25 novembre 2017
 

Mali : 3ème conférence du Forum de la Gauche africaine et internationale à Bamako

BAMAKO (Xinhua) - Une cinquantaine de partis de la gauche africaine et leurs alliés d’Europe, d’Asie, d’Amérique latine et des Etats-Unis sont en conclave à Bamako du 25 au 27 novembre dans le cadre de la 3e conférence du Forum de la Gauche africaine et internationale.

Les participants échangent sur différents thèmes qui vont de " la problématique de la solidarité entre les forces de gauche pour assurer la prise de pouvoir, son exercice avec l’application effective du programme de gauche et l’unité africaine" à "comment construire un réseau de gauche de la diaspora africaine en Europe, Amérique latine et en Asie en lien avec les forces de gauche vivant en Afrique", en passant par "analyse et enseignements à tirer des révoltes des populations tunisienne et égyptienne et l’ agression militaire de l’OTAN contre la Libye".

Rechercher les voies et moyens consistant à mettre en oeuvre une stratégie afin que la gauche africaine puisse s’organiser comme il faut, développer des liens efficaces et efficients des forces progressistes d’Afriques de façon structurante, partager les expériences, s’informer mutuellement sur les programmes des uns et des autres, sont entre autres objectifs visés par cette conférence.

Pour le président de la Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI), Cheick Oumar Sissoko, cette rencontre se tient à un moment crucial pour l’humanité.

"Les pays du Nord, puissances capitalistes et oligarchies financières qui dominent et exploitent sans état d’âme le monde, sont déstabilisés par une redoutable crise financière, une crise des dettes, conséquences de l’échec de l’idéologie néolibérale et du capital infernal", a-t-il indiqué.

"L’Afrique qui ploie déjà sous le poids de cette domination, de leurs dettes et des PAS (Programmes d’Ajustements Structurels), connaît plusieurs crises qui hypothèquent son avenir immédiat", a- t-il ajouté.

La Suédoise Ann Margarete Livh, présidente du Forum International de la gauche, a indiqué pour sa part que face à l’impérialisme et aux menaces de différents ordres, notamment les méfaits des changements climatiques, les partis de gauches doivent engager la riposte.

Source : http://www.afriquinfos.com

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes