samedi, 25 novembre 2017
 

Mali La grève illimitée se poursuit à Air France : Tiken Jah Fakoly apporte son soutien aux grévistes

Décidément, les responsables d’Air France au Mali ne sont pas prêts à trouver une issue favorable à la crise qui sévit au niveau de leur compagnie aérienne. Chaque jour qui passe, ils montrent leur volonté d’envenimer la situation, bien que les travailleurs fassent montre de leur volonté à trouver une solution à une grève qui dure maintenant depuis 7 jours. Face à la situation, certains clients de la compagnie ont apporté leur soutien aux grévistes. Parmi lesquels, et non le moindre, l’artiste ivoirien installé au Mali, le très engagé reggaeman Tiken Jah Fakoly.

Depuis le mercredi 11 août 2010, date du démarrage de la grève, le syndicat des travailleurs d’Air France a installé un piquet de grève devant le siège de la compagnie française. Objectifs : informer les clients et montrer aux responsables de la compagnie qu’il est déterminé à aller jusqu’au bout. Au cours d’une de nos investigations, le mardi 17 août 2010, nous sommes tombés sur un client peu ordinaire, en la personne de Tiken Jah Fakoly, venu témoigner de son soutien aux grévistes.

Il n’est un secret pour personne que Tiken est un artiste engagé pour la cause des opprimés et qu’il a toujours fait de la lutte contre l’injustice son combat. C’est ce qui a d’ailleurs motivé son soutien à cette cause. « Je suis venu soutenir les travailleurs qui ont décidé de défendre leurs droits. Je pense que ce n’est pas normal que les gens fassent le même travail et que ceux qui travaillent à Dakar soit mieux payés que ceux qui travaillent au Mali. Vous savez que, moi, je me suis toujours battu contre les injustices. Quand j’ai rencontré les grévistes, j’ai discuté avec eux, je pense qu’il y a une injustice et que cela mérite d’être réparé. Je les encourage, parce qu’il n’y a que comme cela qu’on pourra changer les choses en Afrique. Grèver pour montrer que leur situation mérite d’être améliorée. Moi, je suis là en tant que client, en tant que frère, pour les accompagner », a-t-il déclaré.

Et cette autre cliente, en la personne de Fatou Konaré, d’ajouter, « comment Air France peut-elle traiter ses travailleurs comme ça, en disant que ceux-là, c’est l’élite, et que les autres sont des sous-hommes ? En tant que cliente je suis indignée et j’appelle les autres à boycotter cette compagnie, parce je ne comprends pas comment on peut traiter les gens comme des esclaves ».

Youssouf Diallo

Source : www.malijet.com 19/08/2010

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes