mardi, 21 novembre 2017
 

Mali : Les travailleurs d`Air France en grève illimitée

Les pouvoirs publics, l`UNTM et la société civile sont toujours interpellés

Déclenché le 10 août dernier a Bamako par ses travailleurs (29 personnes) après avoir avise leur direction le 26 juillet dernier, la grève illimitée suit son cours malgré les propositions faites par la représentation malienne qui ne répondent pas aux desideratas du personnel qui crie a l`injustice, a la discrimination et décide désormais que rien en sera plus comme avant. En clair le Comite syndical soutenu par la centrale de l`UNTM a beaucoup supporte et depuis 18 mois et a patiente afin que la représentation de Bamako tienne compte de leurs revendications. En vain.

Aujourd’hui unis et déterminés, les travailleurs .

Appuyés par des personnalités et non les moindres dont le Reggae man Ivoirien Tiken Jah Fakoly, un client fidèle a Air France, Mme Keita Salimatou Bagayogo face aux journalistes a rappelle quelques points essentiels de leurs revendications, a savoir : <- rehausser la valeur indiciaire salariale a 1000FCFA au lieu de 970 FCFA propose actuellement parce que l`agence de Bamako a toujours su atteindre les prévisions budgétaires fixées par Paris ; augmenter la prime locale ainsi que celle dite de repas a 4000 FCFA au lieu de 2000FCFA comme leur propose la Direction>. Et la porte parole du jour de marteler en ces termes : .

Selon les grévistes, les déclarations de la Direction faisant état de maintien de l`emploi au même moment des collègues sont licencies. Pour preuve . En clair au moment ou des discussions sont engagées sur l`accord social, c`est ce moment que choisit la direction pour poser des actes qui ne vont pas dans le sens de la reprise normale des activités, encore moins du dialogue.

Pour cette gréviste .

Solidarité des autres collègues et des clients

Au moment ou nous bouclons cette édition, les grévistes poursuivent toujours leur débrayage. De nos jours, , expliquent-ils. Tout comme leur centrale syndicale l`UNTM qui les a adresse une lettre de félicitations et de soutien. Mieux les clients et non les moindres ont décide de les soutenir. C`est ainsi qu`un cahier est ouvert a l`aéroport et a la représentation sis a l`ACI. Près de deux cents signatures sont déjà acquises.

N`est-ce pas pour cela, que Tiken Jah Fakoly, le reggae man ivoirien est venu apporter son soutien aux grévistes. Le défenseur des causes justes . Répondante a une interpellation d`un confrère qui a fait allusion aux travailleurs de l`HUICOMA. Tiken Jah a été on ne peut plus clair : < Je n`avais pas l`information et j`étais en voyage. Sinon, vous savez que je me bats pour ce genre de cause. Je suis contre l`injustice. Enfin, je demande aux Maliens de ne pas lâcher ces grévistes !>.

Pour Mme Fatou Konaré, cliente d`Air France qui a emboîte le pas a Tiken Jah, elle est indignée, voir choquée par la mésaventure, le traitement des travailleurs par cette multinationale. .

Pour la petite histoire, avant la crise économique de 2008 et 8 ans durant, Air France a dépassé tous ses objectifs en matière de recettes. Et dix ans après, il n y a eu aucun amendement sur l`Accord en faveur du personnel de Bamako qui abat un travail phénoménal pour atteindre, voir dépasser les prévisions. Mieux, il n y a pas eu une année ou le personnel a bénéficié d`une prime. Aussi faut-il savoir qu`a Air France, il y a deux sortes de primes :- les primes des locaux et celle des missionnaires. Par exemple explique une gréviste,< si un missionnaire vient a Bamako, il a droit a 20 000FCFA par jour et si nous devons partir a Dakar, c`est 17 000FCFA par jour et au même moment nos camarades du Sénégal empoche 4000FCFA et nous on veut nous donner 2000FCFA. En clair, notre prime de panier ne se négocie pas même si au Sénégal elle s`élève a 5000FCFA. Nous ne sommes plus prêts à jouer à ce jeu de cache-cache de la direction ! >. En demandant aux uns et aux autres de serrer la ceinture, la porte parole indique leur détermination a aller jusqu`au bout de leurs revendications. Et sur les banderoles, on pouvait lire :- >. Ce qui en dit long sur la souffrance de nos compatriotes qui donnent tout a la France a travers Air France et se trouvent récompensés de la sorte ! Méritent-ils ce sort ? Non !

, a martelé Mme Keita Salimatou Bagayogo.

A ce niveau de la grève, les pouvoirs publics, l`UNTM, la société civile et tous les patriotes sont interpellés pour sortir nos compatriotes de leur situation précaire.

Le sursaut national est demande a travers une solidarité sans faille. Nous attendons la réaction des pouvoirs publics et de la centrale syndicale de l`UNTM pour des actions vigoureuses et concrètes.

Enfin malgré notre insistance, il a été impossible de joindre le représentant d`Air France de Bamako. Les bureaux de la représentation étaient ouverts sans la moindre présence d`un employé. Bokari Dicko

Source : Maliweb.net

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes