lundi, 23 octobre 2017
 

Déclaration sur la recherche de la paix en Casamance

Le Secrétariat du Parti de l’Indépendance et du Travail a hautement apprécié la confiance qu’une délégation de « Socio cultures et du MFDC » lui a témoignée lors de la réunion de travail qu’ils ont tenue au domicile de Amath Dansokho, Secrétaire Général du Parti.Le Secrétariat s’est surtout réjoui de leur volonté exprimée de travailler en étroite collaboration avec notre Parti dans la recherche de la « paix définitive et maintenant en Casamance ». Ce choix porté sur notre parti est la reconnaissance de la lutte inflexible que notre Parti et notre Secrétaire Général Amath Dansokho n’ont jamais cessé de mener contre l’option militariste du Pouvoir et sa politique de division des rangs du MFDC, et de corruption de ses membres les plus fragiles, dans l’espoir insensé d’obtenir la reddition des maquisards, à la place d’une véritable politique apte à créer des conditions acceptables de négociations et de reconstruction de la région.

L’option du Pouvoir, qui est devenue un véritable obstacle à la paix en Casamance, s’exprime aussi par sa volonté obstinée d’exclure du Processus de paix, tout Sénégalais non originaire de Casamance, tout Parti politique autre que celui du Chef de l’Etat, et même, extrême étroitesse d’esprit, par l’interdiction récente faite aux Cadres de Casamance de s’impliquer dans la recherche de la paix. Ce mode de gestion de la crise, qui ne tient même pas compte des intérêts stratégiques des Etats limitrophes du Sénégal, est devenu une impasse qui a transformé le conflit de Casamance en « fonds de commerce », qui profite aux trafiquants de drogue et d’armes qui pullulent dans la sous région, et qui installent l’insécurité en permanence dans cette région du Sénégal.

La volonté des « Socio cultures et du MFDC » de collaborer avec notre Parti est donc un signal fort qui marque un tournant historique dans leur recherche de nouvelles voies pour créer de véritables conditions de négociations pour le rétablissement de la paix en Casamance. Notre Parti exprime toute sa détermination à matérialiser ces nouveaux rapports de collaboration, pour apporter sa contribution à l’aboutissement de notre lutte commune pour la « paix en Casamance maintenant », qui est, incontestablement, une oeuvre de salut public pour le Sénégal et pour toute la sous-région.

Le Secrétariat du PIT/Sénégal en appelle à toutes les forces républicaines, démocratiques, et éprises de paix et soucieuses de la cohésion de notre peuple, à rejeter énergiquement la volonté du Pouvoir de les exclure du processus de paix en Casamance, et sa politique insensée de division et de corruption en direction du MFDC. Agissons ensemble avec les « Socio cultures et le MFDC », pour imposer des conditions de véritables négociations de paix en Casamance.

Le Secrétariat du Comité Central. Dakar, le 23 Août 2009 PARTI DE L’INDEPENDANCE ET DU TRAVAIL

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes