lundi, 25 septembre 2017
 

L’Afrique n’est pas pauvre ! L’Afrique est mal dirigée !

Par Amadou Tidiane Wone

Les écrans du monde entier transmettent en boucles les images des naufragés du désespoir en un avenir quelconque sur le sol africain. Et pourtant, l’Afrique n’est pas pauvre ! Pour s’en convaincre, les élites africaines devraient ouvrir les yeux. Ou plutôt, ôter les lunettes de l’école occidentale et s’affranchir de la vision du Monde qu’elle nous a préfabriqué.

L’Afrique est riche de ses ressources naturelles en quantité et en qualité. L’Afrique est riche d’une population jeune et vigoureuse. L’Afrique est riche de Savoirs, d’une Cosmogonie et d’un tréfonds spirituel et moral, dignes d’intérêt en ce qu’ils placent l’Homme et son plein épanouissement au cœur des préoccupations de la Société humaine. Ailleurs, on fait la promotion de l’individu, on l’isole, on détruit la Famille et ses liens sacrés, on lui substitue toutes sortes de modalités d’assouvissement de la sexualité en vidant les relations humaines de leur substance spirituelle. Or, Le projet humain va au delà du vécu animal. Il a pour vocation de s’élever vers le Divin...

En vérité, les peuples sont différents. Les individus sont différents. Et c’est cela la richesse de l’Humanité : La somme des différences enrichit plus que l’addition des ressemblances ! Sachant tout cela, l’Afrique nouvelle doit, impérativement, changer de cap et oser une trajectoire différente. Exclue du système économique et politique mondial de fait, j’y vois, paradoxalement, une opportunité de construire un autre projet de progrès pour l’Homme ! Pour cela, les élites africaines, formatées au moule de l’école occidentale, doivent oser se remettre en cause. Elles doivent revisiter les paradigmes que cette école veut faire passer comme la norme universelle du progrès et du bien être. Les élites africaines doivent INVENTER et mettre en œuvre des systèmes politiques et économiques adaptés à notre identité, notre Histoire, nos réalités sociologiques, nos mythes et nos Croyances. À la classe politique africaine, mère de tous nos maux, rappelons que l’indépendance est une conquête de l’Esprit : Libérons-nous des prêts à penser qui nous font douter de nous-mêmes et de nos capacités ! Osons l’inédit, c’est ainsi que s’écrit l’Histoire.

Plus de cinquante ans après la proclamation des indépendances africaines, il n’est pas trop tard pour corriger les erreurs commises. Il est juste temps de se donner les moyens de mieux poser nos problèmes afin de leur apporter des solutions pertinentes. Le développement de ce Continent, béni à tous points de vue, est à notre portée. En vérité, c’est le modèle qui est inopérant, toxique et appauvrissant. Parlons-en ! Sans complexes, démontons les mécanismes qui nous confinent dans un ordre mondial qui n’est au fond qu’une fabrication mentale avant de devenir une contrainte économique, politique et militaire.

Au demeurant, tous les signes de la décadence du modèle occidental sont au rendez-vous : essoufflement de la créativité artistique et culturelle, apologie de la violence et d’une sexualité débridée, vieillissement de la population pour cause de choix stratégiques contraires à la nature humaine en termes de natalité, famille déstructurée en raison d’innovations prétendument libertaires qui se révèlent liberticides…

« Un civilisation qui s’avère incapable de résoudre les problèmes que suscite son fonctionnement est une civilisation décadente. Une civilisation qui choisit de fermer les yeux à ses problèmes les plus cruciaux est une civilisation atteinte. Une civilisation qui ruse avec ses principes est une civilisation moribonde. » a dit, depuis son « Discours sur le colonialisme, »Aimé Césaire. Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et la maladie s’est aggravée sans aucune chance de rémission hélas ! Pour l’Afrique, pour tout l’homme et pour tous les hommes, changeons de cap ! Cap sur l’Espérance, cap sur l’Ambition et la Grandeur !

Amadou TidianeWone Ecrivain, Ancien Ministre Ancien Ambassadeur woneamadoutidiane@gmail.com

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS

Les malversations intellectuelles du professeur Reyntjens[tiré de Survie France le 25 septembre 2017]

"Areva au Niger : un environnement sacrifié"[tiré de Survie France le 19 septembre 2017]

Liberté coloniale[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Mo Ibrahim tacle la France[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Ouattara dans de bonnes mains[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Milices européennes[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Sessions de rattrapage[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Soutien français à la déforestation[tiré de Survie France le 16 septembre 2017]

0 | 8 | 16 | 24 | 32 | 40 | 48 | 56 | 64 | ...

Thèmes