lundi, 23 octobre 2017
 

Sénégal : manifestation pro-Morsi à Dakar

Les protestataires ont d’abord prié pour les victimes de la répression en Egypte, avant de scander à plusieurs reprises le nom du Président égyptien renversé le 3 juillet par l’armée. Ils ont dénoncé « le coup d’Etat militaire » et appelé à l’arrestation du chef d’état major des armées égyptiennes, le général Al-Sissi, qui a ordonné la destitution de Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, qui, estiment-ils, a été élu démocratiquement. Selon le président du Rassemblement islamique du Sénégal, Mokhtar Kébé, « nous ne parlons pas des Frères musulmans, mais du peuple égyptien qui a fait le choix d’élire Morsi Président. Nous appelons l’Union africaine et la Communauté internationale à prendre toutes les dispositions nécessaires qui permettent d’abord de retourner à la légalité constitutionnelle et de traduire le général Sissi à la Cour pénale internationale (CPI) ».

« Il faut dénoncer le coup d’Etat ! »

Le ton du sociologue sénégalais Djiby Diakhaté à l’encontre de la Communauté internationale n’est pas plus tendre. Ce dernier, qui était aussi parmi les manifestants, estime pour sa part que « la Communauté internationale est en train de ruser avec ses propres principes. Elle est en train de torpiller ses valeurs et ses propres normes ! On parle de démocratie, de liberté et de citoyenneté. Or il se trouve qu’en Egypte les élections ont été remportées démocratiquement, il n’y a pas eu de fraudes. Les Frères musulmans ont commencé à gouverner le pays et un coup d’Etat intervient ! ». Pour le sociologue, « il est normal de dénoncer le coup d’Etat parce qu’une démocratie ne peut pas accepter un coup d’Etat ».

Face à la grogne des pro-Morsi, le Président sénégalais Macky Sall a appelé le Rassemblement islamique du Sénégal à une réunion pour aborder la situation en Egypte. Le pays vit toujours dans la tourmente. Les tensions entre pro-Morsi et les autorités de transition n’est pas retombée. Les partisans du Président déchu ont appelé ce vendredi à un rassemblement au Caire pour prier pour les morts de ces derniers jours et dénoncer la destitution de Mohamed Morsi.

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes