lundi, 19 février 2018
 

Sierra Leone : Un rédacteur de journal est agressé par des militants du parti au pouvoir

english version below

Durant la nuit du 13 juin 2011, Mohamed Kai, rédacteur par intérim du journal "The Satellite", une publication privée basée à Freetown, a été violemment agressé et blessé par des assaillants armés qui seraient des militants du Congrès Populaire (APC), le parti au pouvoir.

Kai a reçu des blessures partout au corps, surtout à la poitrine et aux bras. Il avait également le visage enflé. Il a reçu des soins à l’hôpital et en a ensuite été renvoyé.

Le correspondant de la Fondation pour les Médias en Afrique de l’Ouest (MFWA) a rapporté que les trois assaillants ont confié au rédacteur qu’ils avaient été envoyés lui faire du mal pour avoir prétendument publié des articles négatifs sur l’APC.

L’incident a eu lieu sur la rue Robert, à quelques mètres de son domicile à Freetown, la capitale, au moment où il rentrait du bureau.

"Comme je descendais d’un taxi sur la rue Robert aux environs de 23H00 TU, des hommes portant des vêtements noirs se sont approchés de moi munis de bâtons et d’un poignard affilé. Avant de me rendre compte de ce qui se passait, ils se sont mis à me frapper avec les bâtons. L’un d’entre eux m’a violemment jeté dans le caniveau où ils se sont rués sur moi", a confié Kai au correspondant.

Le rédacteur est persuadé que la rude épreuve qu’il a subi avait à voir avec les articles que son journal a récemment publié sur un rapport d’audit interne sur le ministère de la Santé du pays qui n’ont pas plu à certains "gros bonnets" du parti au pouvoir.

La police a lancé une enquête sur cette affaire depuis lors.

La MFWA dénonce vivement cet acte d’agression et fait appel aux autorités sierra-léonaises pour qu’elles lancent promptement une enquête afin de traduire les suspects en justice.

Pour tout renseignement complémentaire : Fondation pour les Médias en Afrique de l’Ouest PO Box LG 730 30 Duade Street, Kokomlemle Legon, Accra Ghana alerts (@) mediafound.org tél : +233 302 242470 téléc : +233 302 221084 http://www.mediafound.org


Newspaper editor attacked by ruling party militants SOURCE : Media Foundation for West Africa

(MFWA/IFEX) - 21 June 2011 - Mohamed Kai, acting editor of "The Satellite", a privately-owned Freetown-based newspaper was violently assaulted and injured on 13 June 2011 by armed assailants believed to be militants of the ruling All People’s Congress (APC) Party.

Kai sustained bruises all over his body, especially across his chest and arms. His face was also swollen. He was later treated and discharged from hospital.

The Media Foundation for West Africa’s (MFWA) correspondent reported that the three assailants told the editor that they were sent to harm him for his alleged publication of negative stories about the APC.

The incident occurred on Robert Street, a few metres from his home in Freetown, the capital, after he had left work.

"As I exited a taxi on Robert Street at around 23 hours GMT, men in black clothes approached me with sticks and a sharp dagger. Before I realized it, they started to hit me with the sticks. One of them violently threw me into a gutter where they continued to pounce on me," Kai told the correspondent.

The editor believes his ordeal is related to his newspaper’s recent articles about an Internal Audit Report at the country’s Ministry of Health that he said offended some of the "big wigs" of the ruling party.

The police have since begun investigations into the matter.

MFWA strongly condemns this attack and calls on the Sierra Leonean authorities to swiftly investigate the matter and bring the suspects to trial.

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes