jeudi, 22 juin 2017
 

DECLARATION:Malaise dans les bases militaires françaises au Sénégal

Halte au mépris et à l’injustice

Les Personnels Civils des Eléments Français au Sénégal se sont réunis en Assemblée générale le Lundi 20 juin 2016 pour dégager leurs positions sur les négociations en cours entre les autorités militaires françaises au Sénégal et le SYNPAS.

Suite au malaise social qui règne dans les bases françaises au Sénégal depuis plusieurs mois, les négociations entamées avaient suscité de l’espoir pour un règlement négocié de la crise sociale.

Malheureusement, lors de la rencontre du mardi 21 juin 2016 et comme présagé par l’Assemblée générale, les dernières propositions des travailleurs civils sénégalais ont été rejetées par l’autorité militaire.

Appréciant la rupture des négociations du fait de l’autorité militaire et de sa mauvaise volonté à prendre en compte les préoccupations des travailleurs civils, le SYNPAS :

CONSIDERANT le manque de respect vis-à-vis du personnel de recrutement local de la part du Commandement des Eléments Français au Sénégal,

CONSIDERANT que malgré la disponibilité des travailleurs à trouver une solution négociée du dossier, le Commandement manifeste un refus systématique de satisfaire les justes et légitimes doléances des travailleurs sénégalais qui contribuent inlassablement au développement de l’institution militaire française au Sénégal.

Vu que le Commandement ne propose que des montants dérisoires d’augmentation des salaires et accessoires ;

LES TRAVAILLEURS CIVILS DES BASES FRANCAISE AU SENEGAL :

DENONCENT ce comportement autoritariste, irrespectueux et anti social du Commandement des Eléments Français au Sénégal.

DECIDENT d’organiser, dans les meilleurs délais, un vaste rassemblement à la Bourse du Travail de la CNTS pour apporter la riposte face à ce comportement d’une autre époque.

APPELLENT tous les travailleurs affiliés au SYNPAS au plan national, à se mobiliser pour mener le combat nécessaire à la satisfaction de la plate forme revendicative.

DEMANDENT au Bureau Confédéral de la CNTS et à tous les travailleurs d’apporter leur solidarité agissante à ce mépris affiché par les autorités des bases françaises, à l’endroit des personnels de recrutement local au Sénégal.

ATTIRENT l’attention des Autorités sénégalaises et Françaises ainsi que celle de l’opinion nationale sur la gravité de la situation sociale dans les bases françaises au Sénégal.

Fait à Dakar le 21 juin 2016

LE SYNPAS

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes