lundi, 20 novembre 2017
 

ELECTIONS AU TOGO : DECLARATION de CAP2015

CAP 2015 demande l’annulation des résultats frauduleux des CELI de Tône, Cinkassé, Kozah, Binah, Danpken, Bassar, Tchamba, Blitta, Sotouboua et Plaine de Mô.

Les travaux de décompte des voix, entrepris par le centre de compilation de CAP 2015, sur la base des procès-verbaux des résultats délivrés à ses représentants dans les bureaux de vote, confirment les innombrables et graves irrégularités déjà dénoncées dans plusieurs CELI de la partie septentrionale du pays, notamment les CELI de Tône, Cinkassé, Kozah, Binah, Danpken, Bassar, Tchamba, Blitta, Sotouboua et Plaine de Mô.

Ces décomptes montrent également que les résultats partiels actuellement diffusés par la CENI n’ont rien à voir avec ceux en possession de CAP 2015.

Dans la Binah, à la clôture du scrutin, ordre a été donné aux représentants d’UNIR de remplir l’urne en votant en lieu et place des électeurs qui ne se sont pas présentés. Les urnes ont été ainsi bourrées au-delà du nombre d’inscrits.

CAP 2015 constate les mêmes irrégularités à Tône, Cinkassé, Kozah, Bassar, Tchamba, Blitta, Sotouboua et Plaine de Mô avec toujours le nombre de votants supérieur au nombre d’inscrits.

A Dankpen, ces irrégularités de bourrages d’urnes ont été commises même avec des spécimens de bulletins de vote. Dans le bureau de vote de Kpétab (préfecture de Dankpen), 17 spécimens de bulletin de vote ont été retrouvés dans l’urne. De plus, le procès-verbal de ce même bureau de vote attribue 357 voix au candidat Faure GNASSINGBE et 20 voix au candidat de CAP 2015, alors qu’aucun bulletin voté Jean-Pierre FABRE n’a été retrouvé dans l’urne. Ce qui dénote à l’évidence, une manipulation de résultats.

Dans la CELI de Zio, 360 urnes au lieu de 357, soit trois urnes de trop, ont été dénombrées. Le bureau de vote de Pana Bagou (préfecture de Tône) recense à lui seul, 42 votants par dérogation.

D’une façon générale, CAP 2015 relève de nombreux cas de vote sans cartes d’électeurs, de vote par usage abusif de procurations, de convoyages d’étrangers, de distributions de prébendes, d’expulsions des délégués du candidat et des membres de l’opposition des bureaux de vote, de bastonnade de militants de CAP 2015, d’enlèvements et de bourrages d’urnes, de substitutions d’urnes et de procès-verbaux, d’intimidations, de harcèlements, etc.

Toutes ces irrégularités sont d’une gravité de nature à entacher la crédibilité des résultats du scrutin dans les ressorts des CELI mentionnées plus haut.

En conséquence, CAP 2015 et son candidat Jean-Pierre FABRE demandent à la CENI d’annuler les résultats du scrutin dans ces CELI où la fraude est flagrante.

CAP 2015 demande à ses représentants à la CENI d’obtenir ces annulations, comme l’exige la loi.

CAP 2015 et son candidat Jean-Pierre FABRE demandent à la CENI d’arrêter immédiatement la publication et la diffusion de ces résultats qui constituent une provocation.

CAP 2015 et son candidat Jean-Pierre FABRE réitèrent leurs remerciements aux populations togolaises pour leur mobilisation, malgré le climat sociopolitique délétère. Ils leur demandent de rester confiantes et les appellent à redoubler de vigilance pour empêcher toute remise en cause de la victoire de Jean-Pierre FABRE.

CAP 2015 et son Candidat Jean-Pierre FABRE invitent, une fois encore, les missions d’observation à cette élection ainsi que la communauté internationale à davantage d’attention à l’égard de ce processus, comme elles s’y sont engagées dans l’accord du 24 avril 2015, afin d’éviter au Togo, les conséquences tragiques et déplorables des fraudes qui ont toujours émaillé les scrutins organisés par le même régime en place depuis plus de cinquante ans.

CAP2015

ANC – CDPA – PSR – SANTE DU PEUPLE – UDS-TOGO

Fait à Lomé, le 27 avril 2015.

Le Directeur de Campagne de CAP 2015

Signé Patrick LAWSON-BANKU

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes