mardi, 24 octobre 2017
 

NON A LA SPECULATION ! NON A LA VIE CHERE AU TOGO !

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le Mouvement Martin Luther KING-la Voix des Sans Voix s’indigne de la montée vertigineuse du prix des denrées alimentaires au Togo notamment le maïs et demande instamment à l’Agence Nationale de Sécurité Alimentaire (ANSAT) d’introduire dans le marché des excédents céréaliers dont disposerait le Togo en vue de réguler et de normaliser les prix. Depuis quelques jours, nous assistons à la cherté du prix d’un bol du mais avoisinant déjà 700F alors qu’il était à 450 F. Pour cause, la politique approximative d’exportation de ces excédants céréaliers, le retard de la pluie, la pénurie et la spéculation à laquelle les commerçants véreux s’adonnent dans de pareilles circonstances. Si ces facteurs persistent, le bol du mais risque d’atteindre voire passer le seuil de mille francs (1000F), ce qui nous conduirait d’emblée à une famine sans précédant. Devant l’ampleur de la situation, le Mouvement Martin Luther KING-la Voix des Sans Voix estime qu’il est plus qu’indispensable que l’Agence Nationale de Sécurité Alimentaire au Togo(ANSAT) intervienne vu que ces dernières années, notre pays aurait connu des excédents alimentaires sans précédent avec d’innombrables tonnes cédés au Programme Mondial Alimentaire (PAM) dans le but de secourir d’autres pays en insécurité alimentaire. Ces stocks de réserves, s’ils existent, pourraient permettre rapidement aux pauvres citoyens d’éviter de payer si chèrement cette denrée, la plus consommée au Togo. Car l’ANSAT est à la croisée de chemins avec l’heure de vérité pour elle de s’affirmer par rapport à ces différents projets budgétivores tels que PNIASA, PASA, PADAT et PPAO_TOGO pour stabiliser les prix sur les marchés. Malgré tout , pour le Mouvement Martin Luther KING-la Voix des Sans Voix , l’état artisanal et primaire de notre agriculture et la gestion calamiteuse et opaque des institutions en charge ,sont loin de hisser le secteur dont le taux d’activités de 80% est essentiellement agricole. En claire, cette cherté de la vie inquiète plus d’un car aux lendemains de l’élection présidentielle, les Togolais s’attendaient à mieux vivre que cela.

Le Président,

Pasteur EDOH K.KOMI

BP 12473 Lomé - Togo, Tél : (+228) 23 20 90 90 / 22 32 55 72 Cel : (+228) 99 47 35 84 / 90 04 17 25 E-mail :komiedohkossi@yahoo.com ; maluking662@yahoo.com, www.mouvementmartinlutherking.org

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes