lundi, 19 novembre 2018
 

Togo : Congrès extraordinaire de l’UFC

Résolution N° 03/CE-UFC/2010 relative au réaménagement des organes de l’UFC

Le Congrès extraordinaire de l’Union des Forces de Changement (UFC), réuni à Lomé, le 10 Août 2010,

Considérant que malgré l’opposition du Bureau National, organe de décision, malgré les objections des responsables fédéraux, des sections Jeunesse et Dames ainsi que celles des militants du parti et des populations, M. Gilchrist Olympio a persisté et a signé le 26 Mai 2010, un « accord » avec le RPT qui lui octroie sept portefeuilles ministériels dans le gouvernement actuel ;

Considérant que cet « accord », qui n’a reçu aucune caution du Bureau National et qui ne répond ni aux attentes des populations togolaises ni aux intérêts du parti, ne saurait engager l’Union des Forces de Changement ;

Considérant qu’en signant un tel accord, M. Gilchrist Olympio a failli à ses devoirs, foulé au pied la discipline, les règles et les procédures de prise de décision du parti, ruiné les efforts de tant d’années de lutte et de sacrifices consentis par le peuple togolais pour s’affranchir de la dictature ;

Faisant sienne la décision pertinente en date du 28 Mai 2010 du Bureau National d’exclure temporairement de l’UFC pour fautes lourdes, avec effet immédiat, M. Gilchrist Olympio et tous ceux qui prennent part à l’aventure du RPT contre les aspirations des populations togolaises et les intérêts du parti ;

Considérant le rapport moral approuvé au titre de la résolution n° 02 du présent congrès extraordinaire, rapport moral dans lequel le Bureau National recommande au Congrès de réaménager la composition des organes de l’UFC, après une évaluation sans complaisance des activités des responsables du parti au regard des résolutions pertinentes du 2ème congrès ordinaire des 18 et 19 Juillet 2008 ;

Faisant sienne la déclaration des Présidents et Secrétaires Fédéraux, lors de leur réunion avec les responsables du Bureau National, le jeudi 05 Août 2010, au siège du parti, déclaration dans laquelle les Présidents et Secrétaires Fédéraux recommandent au présent Congrès d’adopter la composition réaménagée des organes du parti telle que proposée par le Bureau National ;

Considérant les listes mises aux voix pour le réaménagement de la composition du Bureau National et du Comité des Sages ;

Décide d’approuver le réaménagement du Bureau National de l’Union des Forces de Changement comme suit :

Bureau National

Président National : M. Jean-Pierre Fabre

1er Vice-Président : M. Patrick Lawson

2ème Vice-Président : Mme Isabelle Améganvi

3ème Vice-Président : M. Emmanuel Kakou

4ème Vice-Président : M. El Hadj Seidi Mourtala

5ème Vice Président : M. Bemba Nabouréma

Secrétaire Général : M. Jean-Claude D. Codjo

1er Secrétaire Général Adjoint : M. Essem Eusèbe Améléwonou

2ème Secrétaire Général Adjoint : M. André Johnson

3ème Secrétaire Général Adjoint : Mme Marthe Béléyi

Trésorier Général : M. Octave Anthony

1er Trésorier Général-Adjoint : M. Katèvi Lokossou

2ème Trésorier Général-Adjoint : Mme Antoinette Nahm- Tchougli

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes