samedi, 19 octobre 2019
 

TOGO : Des conditions d’étude moins pires qu’avant

Début décembre 2011, des grèves et mobilisations massives se sont déroulées dans les universités du Togo. Malgré les manoeuvres, la fermeture des universités et la répression, le mouvement étudiant a tenu bon et a obligé le gouvernement et les autorités universitaires à s’asseoir à la table des négociations, ainsi le 13 janvier un accord était conclu qui prévoit notamment :

- Le recrutement des titulaires de la Licence LMD dans la fonction publique en A2
- L’équivalence entre la licence LMD et la maîtrise classique
- Une bourse pour les étudiants de 120 000 FCFA payable en quatre fois
- La participation des étudiants et de leur organisation syndicale à la Commission nationale des bourses
- Le libre accès et la gratuité à la connexion Wifi à l’université de Lomé
- L’accélération de la rénovation et de la construction de locaux neufs dans les universités, ainsi que de l’électrification sur le campus.

Comme le respect de la parole donnée n’est pas une des premières vertus du gouvernement togolais et c’est un euphémisme, la vigilance du mouvement étudiant est de mise pour que les mesures soient réellement appliquées.

Paul Martial

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes