jeudi, 17 janvier 2019
 

Togo : Message de voeux de l’ANC

Mes chers compatriotes,

Au seuil de l’année 2014, je voudrais, au nom de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) et en mon nom personnel, souhaiter à chacun de vous et à vos familles respectives, une bonne et heureuse année. Je formule pour vous tous, mes vœux ardents de santé, de paix et de prospérité. Que l’année nouvelle apporte enfin à notre pays, de réelles perspectives de développement et de progrès.

Je prie Dieu Tout-Puissant afin qu’il vous comble de ses bénédictions et qu’il vous donne le courage, la sagesse et la détermination nécessaires pour surmonter les défis qui jalonnent le parcours de chacune et de chacun d’entre nous.

L’année 2013 qui s’achève aura été une année douloureuse pour les populations togolaises déjà fragilisées par les conséquences de la mal gouvernance et les dérives dont fait preuve le régime RPT/UNIR/UFC. Dès le mois de janvier, il vous en souvient, c’est une série d’incendies criminels qui a ravagé, principalement, les marchés de Kara et de Lomé. Nous ne finirons jamais de partager la douleur des victimes de ces actes odieux. Nous avons une pensée émue pour notre camarade Etienne Yakanou, innocemment embastillé comme tant d’autres et mort en détention à la gendarmerie nationale. Nous réitérons notre compassion à sa famille.

Aujourd’hui, nous exigeons que les commerçants des marchés détruits, essentiellement nos braves femmes togolaises, soient pleinement indemnisées.

Au nom de la vérité et de la justice, nous exigeons également la libération immédiate de toutes les personnes détenues arbitrairement et l’annulation de toutes les poursuites abusives engagées dans cette affaire d’incendies.

Nous exigeons enfin, la mise en place d’une commission d’enquête internationale indépendante pour faire la lumière sur ces incendies et pour que les véritables auteurs répondent de leur forfait devant les tribunaux.

Mes chers compatriotes,

C’est donc dans un climat sociopolitique tourmenté, marqué par les pires incuries au plan judiciaire, l’attitude radicale du régime qui refuse d’opérer les réformes politiques et électorales préconisées, la poursuite des violations des droits et libertés des citoyens, que le pouvoir en place, comme à son habitude, a imposé au pas de charge et dans une totale impréparation, la mascarade électorale du 25 juillet 2013.

Cependant, en dépit des entraves et autres manœuvres sordides visant la décapitation de l’opposition, l’ANC est à nouveau représentée à l’Assemblée nationale grâce à vos suffrages. Je saisis l’occasion pour réitérer notre sincère gratitude à vous tous, pour votre confiance et votre soutien. Merci à tous d’être la force de l’ANC, la force que vous investissez pour réaliser l’alternance et le changement au Togo.

En effet, de nouvelles échéances électorales sont en vue : les élections locales en 2014 et la présidentielle en 2015. Nous vous engageons donc, à aborder ces échéances avec nous, dans une stratégie de rassemblement et de mobilisation générale décisive. A cet effet, nous convions toutes les forces démocratiques, acquises à l’alternance et au changement et animées par une volonté commune de gouverner ensemble, à conjuguer leurs efforts pour réaliser les aspirations nobles et légitimes des populations togolaises.

Nous devons dès à présent rechercher au sein de la classe politique, la synergie d’actions convergentes permettant d’opérer avec pragmatisme et responsabilité, les réformes institutionnelles, constitutionnelles et électorales préconisées, avec un accent prioritaire sur les aménagements institutionnels et de procédures nécessaires à l’organisation rapide des élections locales.

Les élections locales sont nécessaires pour promouvoir la démocratie à la base et favoriser la mobilisation d’importantes ressources, notamment celles de la coopération décentralisée, qui permettront de doper le financement du développement de nos collectivités. L’ANC entend jouer, à ce rendez du changement, un rôle à la mesure de sa détermination à mettre fin aux délégations spéciales qui constituent un frein à l’épanouissement des collectivités locales.

Mes chers compatriotes,

Comme vous le savez, la présidence de la République est la clé de voûte des institutions de notre pays, ce qui fait de l’élection présidentielle, un enjeu majeur pour gouverner. Il est temps de mettre en œuvre dans notre pays une gouvernance à la hauteur des attentes citoyennes que, maintes fois mais en vain, vous avez exprimées par les urnes. En effet, garantir l’Etat de droit, assurer la sécurité des personnes et des biens, gérer sainement et répartir équitablement les ressources nationales, trouver des solutions justes et durables aux revendications sociales à travers un dialogue franc et constant avec les partenaires sociaux, sont autant de défis à relever pour gouverner le Togo autrement. ‘’Gouverner ensemble et gouverner autrement’’ est, à cet égard le leitmotiv qui guide et sous-tend les actions de l’ANC.

L’enjeu de la présidentielle en vue, nous commande de capitaliser de manière exhaustive, avec clairvoyance et dans la pleine écoute de l’appel instant et constant des populations togolaises, nos convergences et nos atouts, nos potentialités et nos capacités, nos forces et nos chances. La réalisation de l’alternance démocratique en 2015 nous appelle au rassemblement, à un engagement résolu sur le terrain, à une mobilisation de proximité qui touche les populations dans toutes les localités du pays, y compris dans les hameaux les plus isolés.

2015 sonne déjà aujourd’hui. Le moment est venu pour qu’ensemble nous œuvrions avec courage et en toute confiance, à la refondation d’une nation togolaise libre et digne, prospère, solidaire et fraternelle.

C’est le lieu de renouveler l’hommage de l’Alliance Nationale pour le Changement à un grand champion de la liberté, de la paix et de la bonne gouvernance, porté en modèle par toutes les nations du monde, Nelson Mandela. Son idéal d’humanisme, de générosité et de justice est le nôtre. Il nous inspire et nous guide. Il éclaire nos ambitions pour la terre de nos aïeux. Il nous enseigne le pardon, la fraternité et la concorde nécessaires au succès de notre projet pour le Togo.

Bonne année à tous et que Dieu bénisse le Togo et le peuple togolais tout entier !

Fait à Lomé, le 30 décembre 2013

Le Président National de l’ANC Signé Jean-Pierre FABRE

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes