jeudi, 22 juin 2017
 

Déclaration sur les législatives algériennes du 4 mai

1 - A une écrasante majorité, estimée à presque 72%, les masses populaires algériennes ont rejeté la mascarade électorale des législatives du 04 mai 2017. Alors que l’abstention n’aurait pas dépassé officiellement les 63 %, le vote blanc et les bulletins (...)

En savoir plus »
 

Algérie Le sens d’une révolte

L’explosion sociale qui a secoué, en ce début janvier 2017, la wilaya de Béjaïa – mais aussi celles de Tiaret, Sétif, Blida, etc. – n’a rien à voir avec la grève initiée par des commerçants qui revendiquent moins de contrôles et d’impôts, alors même que le (...)

En savoir plus »
 

Algérie : « Le contrôle du nouveau Parlement constituera un avantage dans la bataille pour la succession »

Interview de Mahmoud Rachidi, secrétaire général du Parti socialiste des travailleurs (PST). Mesbah Salim – Quelle analyse faites-vous de la situation politique du pays, à trois mois des législatives ? Mahmoud Rachidi – La situation politique est (...)

En savoir plus »
 

Algérie : Déclaration sur les élections législatives

Comme pour les élections passées, le PST ne se fait aucune illusion sur les prochaines législatives du 04 mai 2017. Loin d’être libres et transparentes, ces élections n’apporteront ni les changements démocratiques qui mettent un terme à l’autoritarisme (...)

En savoir plus »
 

Sur la situation économique en Algérie

Texte de Nadir Djermoune (Algérie) sur la dette dans la région arabe Intervention à la rencontre de Tunis contre la dette de la région arabe Libéralisation et consensus autoritaire 1- La situation économique en Algérie est marquée par un retour, « (...)

En savoir plus »
 

Algérie : Difficile résistance des travailleurs

Alors que les élections législatives du 1er trimestre 2017 se préparent dans l’indifférence la plus totale, le gouvernement continue à se positionner en défenseur du caractère social de l’État. Mais dans la pratique, il fait exactement le contraire  ! Le (...)

En savoir plus »
 

Naissance du Forum Social Algérien (FSA).

Réunis ce Vendredi 13 Janvier à Oran, les différentes dynamiques, associations, syndicats, ligues et militants autonomes, déclarons la formalisation de la naissance publique et officielle du Forum Social Algérien (FSA). Les membres des associations, (...)

En savoir plus »
 

Algérie : Un journaliste emprisonné pour avoir enquêté sur la corruption

En cause, une vidéo d’un entretien mené par Hassan Bouras dans laquelle des allégations étaient portées contre la police et la magistrature Le 28 novembre 2016, un tribunal algérien a condamné un journaliste indépendant qui est par ailleurs un (...)

En savoir plus »
 

Messieurs Bouteflika et Sellal : un jeune blogueur vient de mourir dans votre prison !

Voilà, votre oeuvre est enfin réalisée : Mohamed Tamalt est mort ! Mort en prison, là où vous l’aviez condamné pour un dessin sur Facebook. Mohamed Tamalt est mort : il sera allé jusqu’au bout de sa résistance, jusqu’au bout de votre intransigeance de (...)

En savoir plus »
 

Rafles d’Africains en Algérie : l’irrésistible attraction de l’abject

Beaucoup a été dit et écrit sur un régime illégal qui conduit, entre prédation et in-compétence, l’Algérie vers une zone de turbulences que l’on pressent extrêmes. Mais, le sujet semble inépuisable car en matière de régression politique et morale, ceux qui (...)

En savoir plus »
 

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com