mardi, 19 novembre 2019
 

1er novembre 2019 : Les Algériens se révoltent avec leur histoire, pas contre elle

« Grâce à ce liant qu’est l’histoire, le hirak n’est pas seulement un mouvement qui rassemble aujourd’hui toutes les générations, mais une osmose mystique entre les générations présentes et passées. La génération de novembre 2019 est une fécondation de la (...)

En savoir plus »
 

Répression généralisée du mouvement de protestation en Algérie : les défenseurs des droits humains ciblés par le régime

Paris, Genève, Alger, le 9 octobre 2019 – Dans un contexte de répression croissante des manifestations pacifiques par les forces de l’ordre algériennes, des centaines de personnes ont été arbitrairement arrêtées depuis début septembre, dont de nombreux (...)

En savoir plus »
 

Algérie : la rue répond à la tentative de coup de force de Gaïd Salah

La mobilisation a été extrêmement massive ce vendredi 13 septembre, on retrouve l’ambiance des manifestations de mars. La confrontation avec le pouvoir s’annonce donc possible en cette rentrée. Gaïd Salah a donné le ton : il a annoncé que l’élection (...)

En savoir plus »
 

Algérie. Mouvement étudiant : fiasco de la conférence nationale préfabriquée (PST)

Plusieurs universités se sont démarquées de la pseudo-conférence nationale des étudiants appelée par une organisation estudiantine fantoche. Cette copie du panel kachirisé transposée à l’université ne passe pas, et alors que ladite conférence a été annulé (...)

En savoir plus »
 

Algérie : PACTE POLITIQUE POUR UNE VERITABLE TRANSITION DEMOCRATIQUE

Les partis politiques, les organisations, les syndicats, les associations et les personnalités réunis aujourd’hui à Alger ont adopté le texte ci-après. (Pour les partis politiques, il s’agit du FFS, RCD, PT, PST, MDS, PLD et UCP). PACTE POLITIQUE POUR (...)

En savoir plus »
 

Algérie : 7 partis d’opposition se fédèrent pour sortir de l’impasse politique

En Algérie, en début de semaine, les organisations de la société civile se mettaient d’accord pour une « transition de six mois à un an ». Cette fois, ce sont les partis d’opposition démocratiques qui se réunissent. Et c’est une première depuis le début (...)

En savoir plus »
 

Algérie : Réactions contre l’interdiction l’emblème amazith

La police a réagi violemment contre les manifestants qui portaient l’emblème amazigh, en application des menaces formulées, la veille, par Ahmed Gaïd Salah, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP). Plusieurs dizaines de personnes, (...)

En savoir plus »
 

Algérie : le dialogue avec le pouvoir ? « La » société civile ?

Une « rencontre nationale de la société civile » a réuni, ce samedi 15 juin à Alger, le collectif de la société civile, l’intersyndicale des syndicats autonomes et le forum civil. L’objectif était de formuler une proposition « consensuelle » pour une (...)

En savoir plus »
 

L’Algérie est en ébulliton

En se débarrassant de leur dictateur en place depuis 20 ans, les Algériens ont montré leur force. Chinedu Chukwudinma examine l’historique des luttes des travailleurs et examine les possibilités pour l’avenir. La révolution a de nouveau frappé (...)

En savoir plus »
 

Algérie : Le PT dénonce une « dérive gravissime »

Le Parti des travailleurs (PT) a qualifié de « dérive gravissime » la mise en détention préventive, ce jeudi, de sa secrétaire générale Louisa Hanoune par le Tribunal militaire de Blida. Louisa Hanoune, Secrétaire générale du Parti des travailleurs, est (...)

En savoir plus »
 

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS