dimanche, 22 octobre 2017
 

Algérie : Déclaration sur l’amendement du code pénal sur la violence que subissent les femmes

C’est la montée de la parole des victimes et le combat des associations qui a permis l’amendement du code pénal !

La loi contre les violences faites aux femmes validée hier par le sénat est une réponse positive à nos attentes, après tant de souffrances, après le drame odieux de Razika ! C’est une avancée pour les femmes algériennes contre une violence planétaire, c’est d’ailleurs la première loi de ce genre dans notre région du monde !

C’est aussi un succès pour nos luttes, un encouragement ! Dans les années 2000 nous avons mené campagne contre le harcèlement sexuel au travail, dans les années 2010 nous avons demandé une loi cadre sanctionnant les violences faites aux femmes. Le martyre de Razika a révélé que le regard de la société est en train de changer, que, désormais, on reconnait aux femmes le droit de circuler dans l’espace public, même loin des grandes villes, qu’on lui reconnait le droit à la dignité.

Il y a des insuffisances comme la clause du « pardon » qui fait perdre beaucoup à la loi, mais c’est un premier pas positif qui exprime d’abord un nouveau consensus de la société condamnant cette violence, Cela dit, le combat contre les violences est encore long. Il se mènera dans la société, sur le terrain, pour faire reculer encore plus les mentalités patriarcales et les préjugés sexistes.

Il y a aussi le combat pour abroger le code de la famille, pour l’égalité lors du mariage et du divorce, etc. Il y a aussi le combat pour l’accès massif au travail, pour l’égal accès aux postes de responsabilité. Et nos combats ne pourront faire l’économie de la lutte contre la précarité qui favorise le chantage et pour un développement qui assure les possibilités de promotion sociale.

Soumia Salhi


Association pour l’émancipation de la femme (AEF)

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes