mardi, 10 décembre 2019
 

Algérie : Le PT dénonce une « dérive gravissime »

Le Parti des travailleurs (PT) a qualifié de « dérive gravissime » la mise en détention préventive, ce jeudi, de sa secrétaire générale Louisa Hanoune par le Tribunal militaire de Blida.

Louisa Hanoune, Secrétaire générale du Parti des travailleurs, est mise en détention provisoire par le Tribunal militaire de Blida aujourd’hui après avoir répondu à une convocation du juge d’instruction comme témoin.

« Tous les Algériennes et Algériens savent que le Parti des travailleurs a combattu depuis sa fondation en 1990 pour l’Assemblée constituante souveraine pour l’avènement de la démocratie véritable et pour la souveraineté populaire. Il n’a jamais dévié de cette ligne directrice de sa politique », écrit le Secrétariat permanent du Bureau politique (SPBP) du PT dans un communiqué.

« C’est pourquoi le Parti des travailleurs, fidèle à sa politique s’était prononcé contre le cinquième mandat de A. Bouteflika, a décidé de faire démissionner son groupe parlementaire de l’Assemblée populaire nationale et s’est exprimé contre toutes les manœuvres visant à contourner la révolution populaire exigeant le départ du système dont la prétendue transition qu’ils veulent faire déboucher sur la présidentielle du 4 juillet 2019. C’est donc cela qui est reproché à Mme Louisa Hanoune », estime le SPBP.

« Pour le SBP, c’est une dérive gravissime, un acte de criminalisation de l’action politique indépendante et l’expression d’une volonté de mise au pas des militants et activistes par le pouvoir de fait. Il s’agit là d’une mesure contre le peuple algérien et sa mobilisation révolutionnaire entamée depuis le 22 février 2019 », dénonce le PT, qui appelle à « l’abandon de toutes les charges retenues contre elle et à sa libération inconditionnelle. »

Il lance un appel « à toutes les Algériennes et à tous les Algériens, à ceux qui partagent ou non nos positions, pour s’opposer à cet acte anti-démocratique qui est dirigé contre la révolution du 22 février. Avec cette arrestation c’est une nouvelle étape qui s’ouvre. »

Riyad Hamadi

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes