lundi, 25 mars 2019
 

Algérie : tentative d’assassinat d’un syndicaliste

L’Union syndicale Solidaires a appris par le Syndicat national autonome du personnel de l’administration publique (SNAPAP) algérien que son président a été victime d’une tentative d’assassinat au moyen d’un sabotage des freins de sa voiture.

Dans un entretien avec la presse algérienne, notre camarade Rachid Malaoui met en cause le pouvoir. Cela n’a pour nous rien d’étonnant : nous avons été témoins à de nombreuses reprises des menaces, des harcèlements et violences que subissent les syndicalistes autonomes en Algérie.

Le pouvoir a ces syndicats dans le collimateur depuis longtemps déjà ; nous craignons une escalade dans la violence non légitime de l’Etat algérien qui s’attaque par des moyens mafieux non seulement à la dignité des syndicalistes mais désormais à leur vie.

Nous sommes prêts à réagir avec la plus grande fermeté auprès des instances internationales et nous sommes tout particulièrement attentifs à la suite des événements.

Nous exhortons le pouvoir algérien à cesser de brimer les droits syndicaux et les droits de l’homme en général, nous réaffirmons notre soutien sans faille aux syndicats autonomes algériens, fer de lance des luttes démocratiques et sociales dans le pays.

Pour l’Union syndicale Solidaires :

Stéphane Enjalran

Christian Mahieux

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes