samedi, 23 février 2019
 

Egypte : Moubarak assassin ! Dégage !

A l’heure où ces lignes sont écrite, de soi-disant manifestants pro-Moubarak, en réalité des milices de son parti, s’adonnent à la violence dans les rues du Caire. Le bilan est lourd, déjà au moins 500 blessés selon le site lemonde.fr.

La révolution arabe se répand comme une trainée de poudre, elle monte en puissance en Égypte. Plusieurs millions d’égyptiens ont manifesté mardi 1er février au Caire et des grandes villes pour crier haut et fort leur ras le bol de la dictature d’Hosni Moubarak, au pouvoir depuis 30 ans.

Ils doivent être entendu !

Depuis le 25 janvier, malgré une sanglante répression et le couvre-feu, le mur de la peur est tombé et les manifestations n’ont cessé de grossir et des comités de résistance populaire se mettent en place.

Comme en Tunisie, et dans plusieurs pays arabes, revendications sociales et démocratiques se mêlent : liberté d’expression, contre la vie chère, un emploi pour tous.

Les effets de la crise économique conjugués à la dictature sont devenus insupportables.

Le discours de Moubarak, le 1er février au soir, est une manœuvre pour gagner du temps et préparer la poursuite de son régime.

Le peuple, la jeunesse, les travailleurs égyptiens ont besoin de notre soutien face à la répression et pour faire face aux manœuvres des grandes puissances qui ont toujours soutenu Moubarak.

Pour le NPA Moubarak doit partir sans attendre la fin de son mandat présidentiel.

Moubarak, pas touche au peuple Égyptien ! Dégage !

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes