dimanche, 22 septembre 2019
 

Libye : l’Association des toubous dénonce les exactions des milices zouwaya

Communiqué de presse sur les exactions contre les minorités Toubous à Koufra

Association Toubous du Sahara dénonce les actes de barbarie, de représailles et des persécutions perpétrées par des milices Zouwaya contre les minorités Toubous à Koufra au sud-est de la Libye.

Depuis une dizaine de jours les Toubous de Koufra sont victimes des graves exactions commises par des arabes zouwaya, c’est une violence raciale qui a fait 180 morts et plus de 250 blessées.Nous alertons donc l’opinion internationale et les organisations internationales de protection des droits de l’homme sur les dérives et les exactions répétés des miliciens.

Ce racisme envers les Toubous ne date pas d’aujourd’hui, depuis le pouvoir de Kadhafi il y’a plus de 40 ans, la communauté Toubous subissait toujours de la discrimination de l’injustice et de la stigmatisation. Ils sont privés de leurs droits les plus élémentaires :le droit à l’éducation,à la citoyenneté et la participation à la gestion de la société.

Compte tenu de la menace réelle qui pèse sur la communauté Toubous à Koufra,l’association Toubous du Sahara dénonce un plan d’extermination des minorités et appelle à toutes les organisations internationales pour intervenir rapidement afin d’éviter que des milices zouwaya ne se donnent à un génocide.

Fait à Paris, le 24 février 2012

Sougui Lenou Abdallah

Chargé de la relation extérieure d’association Toubous du Sahara

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes