mercredi, 17 octobre 2018
 

Meeting de solidarité avec les prisonniers politiques du mouvement du Rif-Maroc

Meeting de solidarité Appel pour la libération des prisonniers politiques du Hirak du Rif Mardi 2 octobre 2018 de 19h à 22h salle Jean-Dame, 17 rue Léopold-Bellan Paris 75002 Avec la participation de : ABDELLATIF LAÂBI MOHAMMED HARBI KAMEL (...)

En savoir plus »
 

ALE Maroc-UE : conséquences et perspectives

1. L’économie du Maroc : une ouverture très libérale fortement insérée dans l’espace européen Dès l’indépendance formelle du Maroc, les classes dominantes ont choisi de renforcer l’insertion de notre pays dans l’économie mondiale et en particulier aux (...)

En savoir plus »
 

Nous sommes tou·te·s des #DamesDeFraises – Saisonnières marocaines en Espagne

Depuis quelques semaines, les saisonnières marocaines en Espagne, celles qu’on nomme plus facilement les « fraisières » (Catherine Castro, 2011), les « mouimates » (Hicham Houdaifa, 2008), ou les « dames de fraises » (Chadia Arab, 2018), sortent de (...)

En savoir plus »
 

LE BOYCOTT, une histoire… L’exemple marocain

cause de toutes nos difficultés. Mais ne serait-il pas plus juste, de dire que c’est l’argent et la spéculation qui régentent de plus en plus et pas forcément en bien, notre vie à tous... Les choix économiques sont imposés au plus grand nombre bien (...)

En savoir plus »
 

Maroc : Au-delà du boycott – vers une désobéissance civile généralisée ?

Depuis le 20 avril est menée une campagne de boycott visant principalement trois produits : les pompes à essences « Afriquia » , la « Centrale laitière » et une marque de bouteille d’eau « Sidi ali ». Commencée sur les réseaux sociaux, elle est en train (...)

En savoir plus »
 

Maroc : Pour le respect du droit de visite à son mari de Claude Mangin-Asfari.

Claude Mangin-Asfari, enseignante dans un collège de la région parisienne, est l’épouse de Naâma Asfari, prisonnier politique sahraoui au Maroc. Ce lundi 16 avril, pour la quatrième fois en près de deux ans, Claude Mangin-Asfari s’est vu refuser (...)

En savoir plus »
 

Maroc : Négociations des ALE, la démocratie au placard

« Plus le cercle des négociateurs est réduit, le thème débattu technicisé et les médias écartés, plus les progrès sont réalisés ». Ces propos de Mohamed Rachid Sbihi, universitaire et membre de l’Association des économistes marocains |1|, résument le modus (...)

En savoir plus »
 

Le Maroc devrait réexaminer la condamnation d’un porte-parole du « Hirak »

Les autorités marocaines devraient réexaminer de toute urgence la condamnation d’un activiste à cinq ans de prison, sans doute en représailles de son rôle dans un mouvement de protestation sociale, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. Les autorités (...)

En savoir plus »
 

Maroc. La quête désespérée d’un panier d’aliments : 15 morts

Stupeur générale à Sidi Boulaâlam, petit bourg à une soixantaine de kilomètres d’Essaouira [ville portuaire, chef-lieu de la province d’Essaouira, au sein de la région de Marrakech-Safi, ville de quelque 80’000 habitants, « perle du tourisme »]. Ici, la (...)

En savoir plus »
 

Maroc : Pour une solidarité internationale avec le Hirak (« mouvement ») rifain

La mobilisation populaire au Rif a maintenant un an d’existence. La lutte menée visait, entre autres, à défendre le droit à la santé, l’éducation, des emplois, un désenclavement de la région, l’arrêt de la corruption, la levée de la militarisation en (...)

En savoir plus »
 

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes